METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· GRAVITY (FRA) -…
· DEAFENING SILEN…
· CANNIBAL CORPSE…
· CARNAL LUST (FR…
· THUNDERMOTHER (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· LE MONDIAL DU T…
· MANIGANCE (FRA)…
· W:O:A WACKEN OP…
· KREATOR (de) - …
· PITBULLS IN THE…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 153 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

CLOSE QUARTERS (se) - Always a Lot, Never Little (2015)








Label : Rootsy Records
Sortie du Scud : 19 août 2015
Pays : Suède
Genre : Hard Rock
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 36 Mins





"Ce groupe mérite d'éclater". C'est Nicke Borg des BACKYARD BABIES qui le dit, pas moi. C'est vous dire la caution dont jouit ce groupe suédois pourtant assez méconnu dans nos contrées. On sait les BACKYARD assez expansifs et enthousiastes, parfois un peu trop, mais là, il faut l'avouer, il a totalement raison le bougre !
Les CLOSE QUARTERS sont Rock N'Roll, un peu Sleazy, mais jusqu'au bout des ongles. Là ou les BABIES adaptent le Glam Punky des années 80 aux standards modernes, les QUARTERS préfèrent l'option un peu chelou des QUIREBOYS et des DOGS D'AMOUR, tout en y injectant une bonne dose de Punk festif. Mais ne vous y trompez pas, leur album est une mine de hits Rock, et il n'y a absolument rien à jeter. C'est quand même phénoménal que ce pays si froid nous livre depuis quelques années les combos les plus hot du moment...
Mais apprécions, apprécions !

Le groupe s'est formé en 2006, a commencé par sortir quelques démos, puis a attiré l'attention en jouant en première partie des BABIES justement, et en enregistrant des EPs en compagnie de Tomas Skogsberg (BABIES, HELLACOPTERS) et Roberto Laghi (IN FLAMES, HARDCORE SUPERSTAR), avant de se lancer dans la grande aventure du premier album.

Celui ci, justement baptisé We Believe In Rock N'Roll s'est très bien vendu dans leur Suède natale, et leur a permis d'enchaîner avec des tournées en support des héros EUROPE et des... QUIREBOYS. Un changement de frontman plus tard, et les voilà de retour en 2015, avec ce second effort, qui ne ménage pas les effets de manche. Toujours beaucoup, jamais peu? C'est un leitmotiv qui colle bien au quintette qui en effet, donne de sa personne, et surtout, offre beaucoup de plaisir.
La recette ? Une musique simple, aux bases Rock, tirant sur le Hard, le Glam, le Punk, un peu comme leurs potes des BACKYARD, en version plus soft et plus bluesy. Et comme ils l'affirment bien haut, "Nous ne cherchons pas la perfection, nous voulons capter l'attitude et l'énergie du groupe dans chaque chanson. Presque tout est fait en prise unique, pas d'auto tune, pas de click, ni de merdes dans le genre. Juste du pur Rock N'Roll!!".
Bien joué, bien vu, et bien dit !

Alors tout est là, sous vos oreilles et dans vos yeux, car les CLOSE QUARTERS sont tout sauf des bluffeurs, mais bien des musiciens honnêtes, directs, aux manières simples et sans fioritures. La comparaison avec les QUIREBOYS est vraiment justifiée, et le timbre de voix de Taliqua ressemble d'ailleurs beaucoup à celui de Spike, très voilé et embrumé de tabac et d'alcool. Mais attention, s'ils n'ont rien à envier aux BABIES ou aux HELLACOPTERS en termes de puissance, la musique qu'ils proposent est toutefois assez différente, et surtout moins abrasive et délurée. Tout repose sur des principes clairs, à base de guitares tranchantes, de rythmiques sobres mais efficaces, d'un chant bien râpé, le tout enrobé dans des mélodies facilement mémorisables, mais tout sauf niaises.
Les refrains sont taillés dans le Rock, et aptes à faire fondre les ondes, mais loin de se borner à de simples considérations commerciales, les QUARTERS associent énergie primitive et ciselage harmonique pour peaufiner une combinaison fatale.

Toutes les compos sont assez courtes, à l'exception de "Broken Wings" qui pique un riff à Tyla pour l'enrouler dans des arrangements à la CINDERELLA de Heartbreak Station, en conservant tout de même un gros feeling seventies. Pour un peu, on s'y croirait ! Le final "Fist And Last Time" s'étire un peu plus lui aussi, mais cette fois ci pour laisser l'émotion paraître, a mi chemin entre le BON JOVI de "Always" et le POISON de "Something To Believe In". Beaucoup de feeling, et une fermeture de chapitre assez surprenante pour un album qui globalement préfère laisser parler la poudre.

Niveau amplis, ça tourne rond et fort, comme le démontrent sans problème des saillies percutantes comme l'introductif "The Boys Are Back", durant lequel les BACKYARD BABIES serrent la main des HANOÏ ROCKS dans un chaloupé d'enfer, "Always A Lot Never Little", carrément entêtant et qu'on se remet plusieurs fois de suite juste pour le plaisir, dans la catégorie hymne teen qui dépote et qui donne envie de danser, ou encore le très Catchy & Punky "I Don't Give a Shit", sur lequel la voix de Taliqua est encore plus rauque que d'habitude !
Ca se veut parfois plus groovy et subtil, et "Friday Feeling" de durcir un peu les riffs pour laisser la rythmique couler un peu plus, plus simplement festif avec "Walk The Plank" et "Loving On Borrowed Time" qui piquent des plans aux frères Young sur un tempo AEROSMITH digéré Punk Rock, ou carrément autobiographique comme ce "Adrenaline Addicted" qui est certainement ce qui se rapproche le plus des frangins BABIES, en gardant toutefois toujours cette patte QUIREBOYS sur le refrain.

Belle surprise que ce deuxième LP des suédois... La scène scandinave n'est pas prête de perdre sa mainmise sur le Rock teigneux et efficace avec une telle lignée de groupes qui se tirent la bourre ! Mais les CLOSE QUARTERS ont ce petit truc en plus, ce grain de folie "classique" qui les distingue de leurs homologues plus volontiers Punk, et restent dans le fond fondamentalement Rock, avec un petit grain Glam qui séduit vraiment. Ils s'arrangent toujours pour trouver un riff qui chope les neurones, un refrain qui s'incruste, sans chercher midi à quatorze heures.

Et comme de toute façon, il fait toujours nuit en Suède...



Ajouté :  Dimanche 13 Décembre 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Close Quarters Website
Hits: 2142
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 14/12/2019 à 05:53:55 en : 0,1438 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar