METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SYTHERA (FRA) -…
· BON JOVI (usa) …
· DUNKELNACHT (FR…
· ANGEL (nl/no) -…
· VENTURIA (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NINE INCH NAILS…
· GIRL INK TATTOO…
· CANNED HEAT (US…
· NIGHTWISH (fi/s…
· ORPHANED LAND (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 77 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

KHEMEÏA (FRA) - Melhadenso (2007)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 2007
Pays : France
Genre : Metal Hybride
Type : Album
Playtime : 8 Titres - 41 Mins





La première impression quand on a un nouveau CD dans les mains passe souvent par le packaging et le visuel qui s’y trouve. Avec un beau digipack et un graphisme très apaisant, ce qui est extrêmement rare dans le monde du Metal, j’étais intrigué. Et puis, je me posais des questions en voyant les titres des morceaux, qui me semblaient pour le moins étrange et tout autant incompréhensibles. Ce qui est un peu normal quand on sait que le groupe chante dans une langue qui lui est propre, comme le faisait le groupe historique MAGMA. Bon, on repassera alors pour que je parle du message qui est véhiculé.
Le choix d’une langue « incompréhensible » n’est pas anodin pour KHEMEÏA. En effet, le groupe veut utiliser la voix comme un véritable instrument et pas seulement en véhicule de paroles. Cette voix est vraiment étrange. Elle oscille entre de bons gros grognements tels qu’on les connaît et quelque chose de singulier. Ce quelque chose est un mélange entre des sonorités orientales (indiennes, entre autre) et une technique vocale utilisée en Mongolie : le chant diphonique. Je ne pourrai vous parler en détail de cette technique (« tu n’es pas encore assez rapide, petit scarabée »), mais son rendu amène un côté peu commun dans les morceaux, même les plus brutaux. A la première écoute, on a l’impression que Jérémie Nechtschein est toujours un peu faux. Puis, en écoutant mieux et en ouvrant un peu son esprit, on se rend compte que les effets sont subtils et voulus et sont loin de la dissonance que l’on trouvait au début.
Côté musical, on oscille entre des morceaux brutaux et complexes (« Aumendei »), des morceaux plus convenus quoi que rentre dedans (« Donsht »), ou des ovnis qui sont tout en douceur (« Sruti »). Ce dernier est surtout un morceau fait en percussions et en chant, avec quelques effets mélodiques en fond, mais qui ne sont pas la trame du morceau. Le mélange des genres et des cultures tel que pratiqué par KHEMEÏA m’a fait penser à la démarche artistique de MADJIK, même si leur Metal est beaucoup plus puissant et brutal. On soulignera aussi les gros efforts sur la rythmique. Les changements incessants sont maîtrisés à la perfection et les rythmes sont loin d’être binaires. Le point culminant, metalistiquement parlant, est pour moi « Ü », qui possède un rythme de batterie beaucoup plus dance floor (au sens MASS HYSTERIA du terme) qui n’est pas sans rappeler ce que savais faire SPICY BOX il y a longtemps, ou ce que produisent les SIDILARSEN aujourd’hui. Le tout sans machines.
Même si on aurait aimé voyager encore un peu dans l’univers du groupe, on a ici le parfait exemple de ce que l’autoproduction peut engendrer : un disque de grande qualité, loin des sentiers battus, avec une production irréprochable, une artwork soigné et un groupe qui est loin d’avoir fini ses recherches et ses expérimentations.
Un grand bravo et un grand merci.



Ajouté :  Vendredi 07 Mars 2008
Chroniqueur :  Wong Li
Score :
Lien en relation:  Khemeïa Website
Hits: 9315
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/11/2017 à 00:15:16 en : 0,1151 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar