METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· TAD MOROSE (se)…
· BUFFALO GRILLZ …
· KISSIN' DYNAMIT…
· PRIDE OF LIONS …
· RATOS DE PORAO …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ANNEKE VAN GIER…
· BLAZE (uk) - Af…
· DREAM THEATER (…
· KATAKLYSM (ca) …
· ULVER (no) - Tr…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 99 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

THE GHOST INSIDE (usa) - Get What You Give (2012)






Label : Epitaph Records
Sortie du Scud : 19 juin 2012
Pays : Etats-Unis
Genre : Hardcore mélodique
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 37 Mins





Le Hardcore mélodique de THE GHOST INSIDE est en train d'atteindre des sommets. Ce n'est pas une vérité. C'est juste l'idée suggérée par cette pochette. Honnêtement, j'ai le secret espoir que ce doux présage se concrétise avec Get What You Give. Ces Américains sont clairement sur la pente ascendante depuis le Returners de 2010 et ça, personne ne saurait être assez fou pour le nier. Néanmoins, je crois également que de relativiser cette envolée ne serait pas une mauvaise chose. On ne parle que de Hardcore, éventuellement de Metalcore, une scène si vaste, si riche, si dense que n'importe qui peut prétendre du jour au lendemain à la couronne. On connaît PARKWAY DRIVE, on connaît NORMA JEAN, on connaît COMEBACK KID, on connaît THE ACACIA STRAIN, on connaît ATTILA, on connaît A DAY TO REMEMBER et au final, toute cette clique est écœurante de culot, de moyens, de facilités. Ce troisième album ne devait être qu'une sortie de plus, forcément reléguée au second plan par les ambitieux desseins de la concurrence. Force est de constater que près d'un an après sa sortie, on en parle toujours.

Oui, THE GHOST INSIDE a réussi à écrire un album inégalé. C'est un feeling qui n'est présent que durant le déroulement de cet opus, mais il est présent. Il dure précisément 37 minutes pour une écoute simple, 74 pour une écoute double et ainsi de suite. En fait, je crois que Get What You Give est un disque qui se vit à l'instant T, avant de retomber dans l'anonymat en fonction du temps qui joue en sa défaveur. Ce qui lui manque, c'est clairement onze compositions du calibre de « Dark Horse" ou de « Engine 45". C'est cette aisance, ce talent, ces idées qui manquent à cette scène. Je ne suis pas du genre à mouiller mon slip jetable à l'arrivée du premier refrain cosmique, mais ce qui est proposé sur ces deux chansons, c'est simplement quelque chose de difficile à oublier. Tout l'inverse de propositions prévisibles, parfois pénibles, comme peuvent l'être « Slipping Away" ou « Deceiver". Il y a un contraste terrible sur ce disque entre des morceaux qui frôlent le divin (pour peu qu'on qualifier le Hardcore mélodique de « divin") et d'autres qui frôlent la caricature hébétée. Plus Get What You Give avance, plus on se dit que le choix de la pochette est un bon choix, car il est représentatif d'un album escarpé, pas franchement lisse mais dont les temps forts ne sont pas assez forts pour faire oublier la faiblesse des temps faibles. Vous suivez ? Ce dédoublement de personnalité est symptomatique de ces formations qui a trop vouloir se la jouer Hardcore larmoyant se vautrent épisodiquement dans le confort de morceaux déjà entendus mille fois. Après, on est dans l'obligation de laisser à Jonathan Vigil son chant engagé, de reconnaître la musicalité de certains riffs qui font toute la différence d'avec un Hardcore bodybuildé mais qui se dégonfle au premier imprévu. En cela, Get What You Give va encore plus loin que Returners et c'est toujours une satisfaction que d'entendre un tel groupe être constamment en progrès, soit en terme de technique, soit en terme de production ou encore en terme de professionnalisme. Mon seul regret, c'est finalement que l'énergie du Hardcore, démultipliée sur certaines propositions, bouffe la spiritualité et l'émotion qui devaient faire de ces « Dark Horse" et « Engine 45" des moments uniques. La présence d'Andrew Neufeld (de COMEBACK KID) sur « Face Value" est quant à elle, assez anecdotique.

Je maintiens mon propos. Ce troisième effort est à ce jour le meilleur jamais composé par THE GHOST INSIDE. Le groupe a su sublimer les bonnes trouvailles de Returners sans accentuer drastiquement les mauvaises. Et si au final, on profite clairement de leur talent à l'instant où Get What You Give se passe, on regrettera aussi qu'il n'ait pas davantage d'emprise au moment où le silence redevient roi. Ce n'est qu'un vent, mais après tout, seul le vent sait briser la quiétude des plus hautes cimes.



Ajouté :  Jeudi 24 Octobre 2013
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  http://www.myspace.com/theghostinside
Hits: 2810
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/1/2019 à 18:59:14 en : 0,0938 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar