METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ARISE (se) - Da…
· GRYMT (FRA) - E…
· DANIELE LIVERAN…
· COLLAPSE 7 (at)…
· IRREPRESSIBLE W…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· EUROPE (se) - L…
· STEVE LUKATHER …
· KLONE (FRA) - L…
· SEPTICFLESH (gr…
· THE ARRS (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 93 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

STEVE VAI (usa) - Live At The Astoria London (2003)





Label : Favored Nations
Sortie du DVD : Décembre 2003
Pays : USA
Genre : Guitar Hero












Un DVD ne pouvait que décevoir : comment capter la magie et le charisme de Steve Vai sans être présent pour l’admirer dans l’exercice de son art ? Eh bien, les qualités du virtuose sont telles que les émotions supportent sans peine le passage télé. S’il a toujours été l’un des guitaristes les plus respectés dans les milieux professionnels, s’il a toujours su imposer son style en dépit des modes, s’il a pu séduire les plus grands artistes (Zappa, Coverdale, Alice Cooper, David Lee Roth, Ozzy,…), il doit bien y avoir des raisons !
Steve Vai est un alchimiste qui transforme les notes de musiques en moments de grâce, et assister à l’un de ses concerts est un instant volé à l‘éternité. En voici la preuve.
Le guitar-hero prend du plaisir à en donner et il s’amuse comme un fou tout au long des 2h40 que dure ce concert. Le spectateur, jamais oublié, jamais laissé pour compte, est au cœur du show – et du show il y en a. Fidèle à sa réputation, il place le jeu de scène très haut et son charisme naturel propulse le tout à des années-lumière de ce qu’on a l’habitude de voir. Ce concert est un camouflet envers tous les blaireaux qui pensent qu’on ne joue bien que lorsqu’on joue vite, qui confondent musique et sport. Quelle leçon !
Un G3 à elle seule, voilà à quoi cette tournée s’apparente : Vai est entouré de son ancien comparse Billy Sheehan et de Tony MacAlpine qui assure la seconde guitare et les claviers (le jeune Dave Weiner figure en guitariste additionnel).
Le show débute de façon inquiétante : “Shy Boy” interprété par Sheehan nous rappelle à quel point Diamond Dave est irremplaçable ! La réalisation, quand à elle, est tremblotante. Heureusement, dès le second titre, le bassiste se tait et les cameramen trouvent leurs marques ! Vai, moins démonstratif qu’expérimental, passe alors en revue les grands titres de sa carrière auxquels il apporte certains changements selon son humeur. Les excès habituels sont bien présents : des kilomètres de slides, les moulinets du vibrato, la guitare qui virevolte, les harmoniques avec la langue, les dents ou le pied ! Chaque centimètre carré de son instrument est exploité pour en sortir les sons les plus surprenants. Vai ne reste jamais en place, il coure à droite, saute à gauche, grimace, parle au public… Le spectacle, c’est lui. Et pourtant son groupe n’est pas en reste ; même le solo de batterie n’est pas chiant !
Le concert prend fin devant un public subjugué et conquit, et l’on aimerait tant que les autres guitare-heros soient aussi généreux sur scènes.

Les bonus de 45 minutes ne nous apprennent pas grand chose, hélas, mais ils ont le mérite d’être amusants ; notamment lorsque Sheehan et Vai reçoivent une (fausse) leçon. On aurait aimé une interview du maître. On aurait aimé que ça dure encore … Vous savez, quand c’est bien, on en veut toujours davantage.


Ajouté :  Mercredi 07 Janvier 2004
Chroniqueur :  Alexis de Fireball
Score :
Lien en relation:  Steve Vai Website
Hits: 84523
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des DVD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 24/11/2017 à 17:45:25 en : 0,1197 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar