METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· H.E.A.T (se) - …
· GERBE OF LIFE (…
· WITHIN TEMPTATI…
· JAMES CHRISTIAN…
· SIDILARSEN (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SIX FEET UNDER …
· THE UNHOLY ALLI…
· GAMMA RAY (de) …
· SCORPIONS (de) …
· ARCH ENEMY (se)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 76 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MALEPESTE (FRA) - Tout le groupe (Mars-2014)


Né de la passion et de l'amitié de ses quatre protagonistes, MALEPESTE, dont le nom se fait de plus en plus entendre dans sa région lyonnaise d'origine, jouait à domicile en ce samedi de mars. Le groupe a donc accepté, lors de cette seconde édition du Vormela Fest, de nous accorder un entretien à mon compère HopelessLife et moi-même. Un jeune groupe parfaitement intègre, à la discographie certes maigre, mais dont l'implication dans sa scène locale et la philosophie intriguent aussi bien qu'elles suscitent de nombreuses questions auxquelles la formation répond lors de cette interview.

Line-up
: Larsen (chant), Xahaal (guitare), Nostradamus (basse), Flexor (batterie)

Discographie : Malepeste (démo - 2011), Dereliction (album - 2013)



Metal-Impact. Je vous propose qu'on commence ! Est-ce que vous pouvez nous présenter rapidement MALEPESTE, son histoire, ainsi que vos rôles au sein du groupe ?
Xahaal. Nous existons depuis 2009, 2010... Novembre 2009 je crois. Nous venons tous d'un autre groupe qui s'appelait ART OF NECROMANCY qui n'avait absolument rien à voir. Nous nous sommes tous retrouvés, nous n'étions que trois au début. Je chantais en même temps que je jouais. Larsen nous a rejoint après pour chanter. Nous avons sorti une démo en 2010 je crois, et puis nous avons sorti Dereliction en 2013. Nous avons un split qui va sortir ce mois-ci, et puis nous travaillons sur un album en ce moment.

MI. Vous vous étiquetez "Black Metal Ritualiste", qu'est-ce que ça signifie à vos yeux ?
Xahaal. C'est surtout une histoire d'ambiance que nous essayons de mettre en place sur scène. Nous voyons la scène comme un rituel. C'est une sorte d'introspection sur scène, à laquelle s'ajoutent nos expériences scéniques individuelles. Nous essayons de faire partager ça au spectateur en le mettant dans l'ambiance.
Nostradamus. Nous produisons plus que de la musique, c'est ce que nous diffusons d'avantage.

MI. Vous voulez dire que le rituel prend le dessus par rapport à la musique ?
Nostradamus. Ça va de pair.
Xahaal. Pour nous, un concert, ce n'est pas juste un concert où tu prends ta guitare, tu joues ta musique. Il faut quelque chose en plus, que tu n'as pas en écoutant le CD. C'est une ambiance que nous mettons en place sur scène, à l'aide de bougies, d'encens, des ossements, ainsi que les costumes qui vont avec.

MI. Par conséquent, par rapport à ce concept, je suppose qu'il y'a une philosophie, des paroles propres. Sur quoi se portent vos textes ?
Larsen. Sur quoi se portent mes textes... C'est un peu long à expliquer pour chaque texte, car on commence à en avoir un paquet. Mais pour donner une idée de l'ambiance générale, il y a un rêve que je fais régulièrement, où il y'a...
MI. Un rêve ?
Larsen. Un rêve, ouais. Ouais, je suis un peu... (rires). Bref. Dans ce rêve, je vois un homme en noir avec un oiseau qui tourne en rond, en contrejour sur une colline, avec une ville qui brûle derrière, et l'homme est en train de danser. Tu vois, c'est une ambiance un peu particulière... j'aime bien.
MI. Tu te bases sur tes rêves pour écrire les textes de MALEPESTE ?
Larsen. Quelque part, oui.

MI. Peut-on parler, pour MALEPESTE, d'influence revendiquée ? Je pense notamment à INQUISITION, qui vient facilement à l'esprit en vous écoutant.
Xahaal. C'est entièrement vrai, et nous ne nous en cachons pas. Mais il n'y a pas que ça...
MI. WATAIN, pour le côté ritualiste de la scène ?
Xahaal. Oui ce n'est pas faux, mais nous sommes aussi influencés par des groupes moins connus, comme NIGHTBRINGER, BEHEXEN, toute cette scène dite "orthodoxe". Ça ne veut plus dire grand-chose maintenant, mais voilà. Même musicalement, nous essayons de proposer un truc assez ritualiste, dans les ambiances, les parties vocales... fantomatiques, ce genre de choses...

MI. Dereliction est sorti il y a maintenant un an. Comment s'est déroulée la composition de cette album ? Y a-t-il un fil conducteur pour cet album ? Et, avec du recul, qu'est-ce que vous pensez de cet album, quelles critiques sont revenues à vos oreilles ?
Xahaal. En fait, la composition s'est faite petit à petit, avec plein de morceaux que j'avais composés. Nous les avons retravaillés tous ensembles et adaptés à nos envies. Après, ceci n'est valable que sur Dereliction. Pour le prochain album, nous travaillons tous ensemble, nous nous isolons afin de composer. J'ai commencé à faire les bases, puis nous retravaillons ça avec Flexor. Mais Dereliction s'est fait petit à petit. Au bout d'un moment, quand nous avons réuni toutes nos compositions, on s'est dit qu'il était temps de les enregistrer.
Larsen. Mais il n'y a pas vraiment de fil conducteur, à part peut-être dans les paroles. Tout l'album est une sorte de rituel. Le début est très sale, très glauque, alors que la fin est plutôt... astrale ? Disons que ce rituel, tout le long de l'album, te permet de passer d'une sorte de grotte toute dégueulasse à une élévation spirituelle.

MI. L'album est sorti en autoproduction, et pourtant le rendu au niveau du son est de bonne qualité. Ça n'a pas été dur, pour un premier album, de tout chapeauter vous-même ?
Xahaal. Il y a quand même des choses à redire sur le son, c'est d'ailleurs le point négatif de cet album. C'est sûr que c'est plus simple de tout enregistrer soit même, c'est moins cher. Mais le résultat est ce qu'il est. Nous sommes quand même contents du résultat, même si il y a deux trois trucs à redire sur la batterie mais bon, dans l'ensemble nous sommes satisfaits.
Flexor. Ça nous encourage même à continuer l'autoproduction, car maintenant nous savons ce qu'il faut corriger.
Xahaal. Après, tout sortir nous même, presser les CD nous même, on ne va pas se le cacher, c'est chiant. Mais nous sommes impatients, et une fois que l'enregistrement de Dereliction fut terminé, nous avons eu la flemme de démarcher des labels pour nous distribuer, du coup nous avons tout sorti nous même, comme pour la démo.
MI. Du coup vous ne regrettez pas de ne pas être passés par un label ?
Xahaal. Oui et non. Disons que le problème c'est que nous n'avons eu vraiment de temps pour le distribuer, alors c'est évident qu'avec un label ça aurait été bien mieux distribué. Mais nous verrons pour le prochain album.

MI. Est-ce que vous aviez des attentes spécifiques par rapport à cet album ?
Xahaal. Non, pas spécialement.
Flexor. De se rembourser, ce serait déjà une bonne chose (rires)...
Xahaal. Ça nous a ouvert des portes pour les concerts, et c'est ce qui nous intéresse.

MI. D'ailleurs, en parlant de concert, vous ouvrez pour le Vormela Black Fest aujourd'hui. Une pression particulière, d'ouvrir pour des pointures comme SETH ou AZARATH ?
Nostradamus. Aucune (rires)...
Xahaal. Le timing est un peu serré, mais à part ça non, rien de spécial.

MI. Le line-up du groupe est très stable depuis ses débuts. A quoi est-ce dû selon vous ? Est-ce important ?
Xahaal. Oui, c'est très important. Nous nous connaissons tous depuis longtemps, et nous nous entendons tous très bien. Nous sommes des potes avant d'être des musiciens.

MI. Vous êtes tous impliqués dans l'association Wintermoon Production. En quoi est-ce important pour vous d'être si présent dans ce milieu Black Metal ?
Xahaal. Disons que ce n'est pas un choix, c'est un besoin. C'est une passion, une envie de s'impliquer qui s'impose d'elle-même. Au départ, l'orga de concerts était pour faire venir des groupes que nous aimions. J'ai d'ailleurs voulu arrêter plusieurs fois mais je n'y arrive pas. J'ai besoin d'organiser des concerts.
Nostradamus. L'an dernier, nous n'avions quasiment rien fait, et il n'y avait quasiment pas de Black sur Lyon... et moi, ça m'a manqué.
Xahaal. C'est vrai qu'il y a eu la première édition du Vormela l'année dernière. Il y a également eu pas mal de petits concerts mais pas de grosses dates comme celle-ci. Et puis avec le Lyon's Hall qui a fermé, on a préféré organiser des dates à Saint Etienne, à La Clé D'Voute .

MI. Quels sont vos projets, à long et à court terme, pour le futur du groupe ? Une étape précise que vous souhaitez franchir ?
Xahaal. Une tournée, qui est normalement prévue pour fin octobre, en France. Je ne peux pas en dire plus, mais c'est nous qui l'organisons, via Wintermoon Productions, donc on en profite. On aimerait également pouvoir jouer ailleurs qu'en France, car MALEPESTE n'est jamais sorti de l'hexagone.
MI. Une destination précise peut être ? Un festival, ou bien autre chose ?
Xahaal. Il y a pas mal de festivals en Allemagne qui nous intéresseraient, sinon il y a également le Throne Fest, en Belgique. Des trucs de préférence spécialisés.

MI. On commence déjà à arriver à la fin, alors j'ai une dernière question pour vous : dites-moi vos 5 albums cultes.
Larsen. Par personne ?
Xahaal. En premier, et ça me semble évident : Invoking The Majestic Throne Of Satan d'INQUISITION. Ensuite, Ecclesia de BORGIA, World Funeral de MARDUK qui est le premier vrai album de Black Metal que j'ai écouté. Je cherche un peu en dehors du Black Metal... L'album de GRAVE DIGGER, Knights Of The Cross. Après, je dois t'avouer que je sèche.
Nostradamus. Je vais mettre Dictius Te Necare de BETHLEHEM, car c'est un des albums qui m'a ouvert au Black Metal. J'ai découvert ça au collège et depuis... voilà. Ça m'en fait un (rires).
Larsen. Alors moi je vais mettre V : Halmstad de SHINING, c'est un des albums qui m'a le plus marqué. My Soul For His Glory de BEHEXEN, et Satanic Black Devotion de SARGEIST et... pour le moment c'est tout ce qui me vient à l'esprit.
Flexor. Pour moi, il y en a qui ont déjà été dit, comme Invoking The Majestic Throne Of Satan d'INQUISITION et V : Halmstad de SHINING, après il y'a Funeralium de FUNERALIUM, du Doom des familles. Après je vais ajouter Noirs Et Professionnels du Roi Heenok (rires).
Xahaal. On va éviter de le mettre celui-ci...
Flexor. Ah non, celui-ci tu le mets, on assume totalement notre fanatisme pour le Roi Heenok.

MI. Nous arrivons à la fin. Merci beaucoup ! Un dernier mot ?
Tous. Satan! Et merci.


Ajouté :  Dimanche 28 Septembre 2014
Intervieweur :  Hizia
Lien en relation:  Malepeste Website
Hits: 13312
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/11/2017 à 04:13:38 en : 0,1164 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar