METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· LYNCH MOB (usa)…
· MAX PIE (be) - …
· EDGUY (de) - Je…
· ZOE (FRA) - Fre…
· TEMPLE OF BAAL …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· CALIBAN (de) - …
· VORMELA BLACK F…
· SKEW SISKIN (de…
· IRON MAIDEN (uk…
· AMORPHIS (fi) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 114 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

WILD DAWN (FRA) - Greg et Alex (Juin-2013)


Dès le jeudi 20 juin 2013, WILD DAWN se produisait au Metalcorner, dans l'enceinte du HELLFEST à Clisson. METAL-IMPACT, toujours curieux, a donc calé une interview le samedi sur le site afin de découvrir ce quatuor orléanais qui a déjà la réputation d'envoyer sévère sur scène, et cela s'est à nouveau confirmé jeudi soir.
C'est en 2008 que les compères Greg, Morgan, Alex et Romain décidèrent de fusionner leur folle envie de jouer des morceaux à l'image de leurs influences diverses, nous concoctant un cocktail sur-vitaminé servi en multicouches de Rock, Stoner, Metal, Punk et une once de Blues pour adoucir le tout.
Apposant leur signature dès l'enregistrement d'un EP et d'un album Double Sided WILD DAWN prit de la vitesse en faisant la route avec ELECTRIC MARY en 2011 en assurant l'ouverture de leur tournée européenne. Et ils ne s'arrêtent pas en si bon chemin en assurant les premières parties de KORITNI, SQUEALER, BLASPHEME, HEADLINE.....tout ça pour vous dire que ce n'est pas au diesel que WILD DAWN carbure mais au kérosène pour nous envoyer en l'air. Il est question du second album Pay Your Dues. Ce sont Greg et Alex qui se livrent à l'exercice de l'interview. Avec Line 44, je les attends de pied ferme, attachez vos ceintures et gare aux turbulences causées par leur énergie communicative.

Line-up
: (chant et guitare rythmique), Morgan (batterie), Alex (basse et chœurs), Romain (guitare solo et chœurs)

Discographie : We Gonna Rock You (Démo – 2008), Old School Machine (EP – 2009), Double Sided (Album - 2011), Pay Your Dues (Album - 2013)



Metal-Impact. Alors ça fait quoi de jouer au Hellfest, le lieu saint du Metal Extreme ? Vous avez ouvert les hostilités en jouant dès jeudi, la nuit tombée ?
Greg. En effet on jouait jeudi, à 22h30, c'était un super horaire, et en plus jouer au Metal corner, au Hellfest, c'est la Mecque du Metal, c'est donc un grand honneur que l'on nous a fait, et je pense que l'on a saisi notre chance. On a pris un pied pas possible, il y avait vraiment beaucoup de monde, et c'est la magie du petit bouton Hellfest, tu appuies dessus, et ça gueule, c'est génial, ça marche à tous les coups.
Alex. Je pense que Greg a tout résumé.

MI. Vous êtes originaires du Loiret, d'Orléans, on va donc aller à la Source ! En deux mots pour les lecteurs qui vous découvrent, indiquez nous la genèse de votre combo : Putain ! 5 ans déjà !
Greg. C'est effectivement ça, 5 ans pile, le 20 juin 2008 précisément, la veille de la fête de la musique on a formé le groupe. On voulait faire de la musique avec des potes, en vérité le groupe était déjà à peu près formé, il nous manquait un guitariste, on venait de fêter le bac, on était jeunes, on s'était pris une tempête, une fois bourré Romain a finalement accepté de jouer avec nous, avant il ne voulait pas, et ça fait cinq ans que ça dure, que l'on répète, que l'on tourne, et on est là.

MI. Vous n'aimez pas les étiquettes, mais pouvez-vous présenter votre univers musical sachant que vous avez des aspirations différentes mais complémentaires.
Greg. On a en effet des influences diverses et variées. On n'aime pas trop les étiquettes car on ne sait même pas quelle étiquette mettre sur ce que l'on fait, on aime aussi bien le Hard Rock, le Metal, le Stoner, moi, un petit peu de Black, et de Death, des choses qui n'ont pas forcément grand-chose à voir ensemble. Les influences se ressentent dans les compos, le chant, on essaie de faire un melting-pot de tout ce que l'on aime. Maintenant pour cataloguer, car il faut cataloguer, je dirais que l'on est Metal Stoner. Le premier album était plus Hard Rock, pour le deuxième, les compos sont toujours aussi spontanées mais plus matures.
Alex. Et aussi plus Metal.

MI. Après un EP et un album, vous démarrez fort avec la tournée européenne d'ELECTRIC MARY en 2011, et les premières parties de groupes comme KORITNI, L'ESPRIT du CLAN, LE BAL des ENRAGES, SQUEALER, VULCAIN, je ne les cite pas tous....Quels sont vos meilleurs souvenirs et anecdotes, Alex continue-t-il à se faire draguer par les gays du coin (rires) ?
Alex. J'ai plus de crête blonde, ça attire trop (rires)
Greg. Il a eu la chance et le privilège de se faire draguer lors d'une concentration, je sais plus quoi, il avait une touche, devant son père et son frère en plus, c'était génial.
Pour en revenir aux tournées, la plus enrichissante pour nous, c'était la première avec ELECTRIC MARY. Ce sont eux qui nous ont le plus apporté, musicalement et humainement parlant. Ils ont la main sur le cœur, humbles, et pourtant ça envoie tellement de steaks, les ELECTRIC MARY...on a vraiment pris une claque, et comme c'était notre première tournée, cela nous a permis de voir comment ils géraient leurs énergies, comment ils s'installaient sur scène, comment ils faisaient leur balance, comment ils inter-réagissaient avec le public. On a beaucoup appris, et je pense que nous en sommes sortis grandis même si ce n'était pas simple sur cette tournée à cause des soucis avec notre management en interne, on en a chié techniquement, on est tombé en rade en plein milieu de nulle part, obligés de continuer dans une bagnole à quatre avec tout le matos, c'était magnifique ! Dure, dure tournée, mais je pense que l'on en est sorti grandi. On s'est sérieusement posé des questions à l'issue de cette tournée-là tellement nous avions eu de problèmes, de difficultés à surmonter, mais on a décidé de continuer et on a écrit le deuxième album.
Alex. Il fallait rebondir en fait, ne pas se laisser abattre.
Greg. Je pense en effet que c'est une très bonne chose.

MI. Sur votre tournée européenne, un pays vous a-t-il marqué tout particulièrement par son accueil ?
Greg. L'accueil est différent, cela dépend des villes, des fois le public réagit super bien car il n'y a pas beaucoup de concerts donnés à cet endroit, par exemple, quand on a joué à Paris où il y a cinquante concerts par soir, c'est beaucoup plus difficile d'haranguer les foules, mais dans l'ensemble, je pense que l'on a réussi, chaque fois, à faire notre taf. D'autre part, ELECTRIC MARY a une fan base de vrais passionnés, ouverts, ils étaient là aussi pour découvrir WILD DAWN et dans l'ensemble on a été bien accueilli partout.

MI. Parlez-nous de l'enregistrement de votre second album Pay Your Dues, sortie annoncée en octobre. Dans quel studio, avec qui, qui est crédité de l'écriture des textes, des compositions, des arrangements, travail collectif, ou chacun son rôle ?
Greg. Le studio, du coup ne sera pas Mea Culpa à Orléans mais Emergence Studio à Châteauneuf sur Loire, on fait ça avec Cyril qui dépanne nos amplis, c'est le mec qui répare toutes les conneries électriques que l'on a. On sait qu'il fait du son aussi, on voulait découvrir ce qu'il faisait, on a testé, effectivement il est très compétent. On a donc changé de studio, et pour la sortie de l'album, on planifie toujours sur octobre, mais on n'est franchement pas encore catégorique, il est lancé depuis octobre 2012, on espère bien qu'il sera sorti en octobre 2013 mais on n'est pas encore au point administrativement parlant, ou avec les deals que l'on nous propose, il y a du pour et du contre selon les options, bref, on est encore dans le flou, on réfléchit encore. La décision viendra vite, et il ne faudra pas nous en vouloir si l'album sort un peu après octobre.

MI. Sur le premier album, vous aviez enrichi les arrangements en ajoutant par exemple du sitar pour appuyer une ambiance orientale, êtes-vous toujours dans cette démarche pour personnaliser vos compositions ou prenez-vous résolument le parti de traduire dans vos albums l'énergie que vous dégagez sur scènes, en cherchant à être plus spontanés, plus directs ?
Greg. Au niveau des arrangements sur le prochain album il n'y aura pas forcément des trucs exotiques comme le sitar, mais on est toujours dans la démarche d'ajouter des petites choses qui font la différence, c'est selon les compos. On essaie de toute façon de jouer la musique que l'on aime, on essaie de transmettre cette énergie, en fait il faut nous voir live une fois pour comprendre. Sur scène on donne tout, et généralement c'est le retour que l'on a : "Putain c'est énergique". En studio, c'est plus froid, ça passe dans des câbles, des consoles, des PC, retranscrire cette énergie, c'est compliqué, on donne le maximum, en espérant qu'une fois la galette glissée dans le lecteur, on ait envie de venir nous voir en live, là pour nous c'est gagné, c'est notre victoire. En proposant des compos variées, tout le monde doit y trouver son compte, sauf les amateurs de Pagan Metal, de Hardcore,...parce que l'on n'est pas brutal à ce point, je ne sais pas faire du growl, je ne sais pas chanter comme ça. Peut-être que l'on fera de la Country un jour pourquoi pas ! (Rires)

MI. Les thèmes que vous abordez se disputent entre festivité et sujet plus sombres. Votre groupe est né sous Sarkozy, et poursuit aujourd'hui sous l'ère Hollande, le bling bling, ou les capitaines de pédalo, ça vous inspire ? ou pas ! Faites-vous passer des coups de gueule dans vos textes? Ou des choses plus personnelles...
Greg. Alors là pour le coup, comme on ne veut pas d'emmerdes, je refuse quoi ce soit de politique. (Rires) On essaie d'être politiquement neutre, et de toute façon je suis trop nul en politique pour écrire des textes là-dessus, donc je préfère ne pas me griller.
Alex. Et on a envie de percer... (Rires)
Greg. Ca reste sur des choses perso. Ce qui me passe par la tête sur le moment...
Alex. Certaines sur le vécu du groupe...
Greg. Ca va parler en effet de nos galères, le prochain album s'appelle Pay Your Dues, on paye nos dettes au Rock'n'Roll, on en a chié pour en arriver là, et il faut payer ses dettes un jour ou l'autre.

MI. Certains d'entre vous ont-ils des projets parallèles, en dehors de sortir les poubelles et promener le chien !
Greg. Là tout de suite, bouffer car j'ai trop faim, après en projet musical perso.... On est à 300% sur WILD DAWN, et en plus il faudrait le sortir cet album, on bosse vachement dur pour ça. On a vraiment pas le temps, je compose, j'écris des textes tout le temps, on est déjà sur le troisième album, c'est pour te dire...

MI. Dites-moi maintenant un mot sur l'illustration de vos pochettes, le créateur de ce visuel ?
Greg. Pour le premier album, euh ! putain, ... il y avait Pierre, ... ils étaient plusieurs sur le projet, après je ne sais plus comment nous est venue cette idée, cette histoire de rat qui fait un gros fuck, on trouvait ça drôle en fait.
Alex. Pour le prochain album, on s'éloignera de ce visuel, on aura quelque chose de plus sombre qui illustrera mieux les paroles, l'ambiance du second album.
Greg. Vu que l'on a pris des kilos tant au sens propre qu'au figuré on voudrait que cela se voit aussi sur le visuel, on n'a plus cette petite mascotte qu'est le rat. On va communiquer là- dessus prochainement, ce sera très différent.

MI. Vous êtes sur le site de Clisson pour toute la durée du festival ? Quels sont les groupes que vous ne voulez pas rater ? Que pensez-vous de l'énergie de VOLBEAT par exemple ?
Greg. VOLBEAT, je les ai vus en première partie de METALLICA à Lyon, je ne connaissais pas du tout, j'ai pris une grosse claque, VOLBEAT, ça mérite d'aller les voir, mais j'étais tellement dans l'euphorie de METALLICA, c'était bien, mais je n'ai pas écouté dans le détail. J'ai un CD chez moi, du coup je vais m'empresser d'écouter vraiment en live demain soir. C'est con, je voulais voir CLUTCH, du coup c'est annulé, je suis un peu dégoûté.
Alex. KISS, c'est un truc à voir, un gros show visuel.

MI. Après ce concert à Clisson quelles sont vos prochaines dates ? Où pouvons-nous vous revoir ?
Greg. On n'en sait pas davantage, une date calée sur Nantes, on ne peut pas en dire plus, tout dépend de la sortie du deuxième album, il va sortir ça s'est sûr...et avant 2014 dans tous les cas.

MI. Quel message voulez-vous adresser aux lecteurs de METAL IMPACT et à vos fans ?
Greg. Il faut continuer de regarder ce qui se passe en dehors des locomotives qui se produisent dans les festivals, s'intéresser aux groupes qui émergent, je ne parle pas forcément de mon groupe, mais je connais des groupes vraiment méritants, j'espère en faire partie de ces groupes-là, il faut prendre la peine d'écouter, il y a un vrai potentiel, merci à ceux qui ont acheté le premier album, merci à ceux qui nous ont vu en concert, qui vont venir nous voir, qui achèteront le prochain album et même ceux qui nous chient dessus, merci beaucoup, car on veut avoir des avis positifs, négatifs...
Alex. Surtout eux !
Greg. Tu as raison, surtout eux d'ailleurs, ça nous fait beaucoup rire, on aime beaucoup ça.... regardez vers d'autres horizons, ne restez pas cantonnés à un seul style de musique, un seul groupe, il y a tellement de choses à découvrir.


Ajouté :  Vendredi 29 Novembre 2013
Intervieweur :  Le Patriarche
Lien en relation:  Wild Dawn Website
Hits: 7082
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/9/2017 à 23:38:05 en : 0,1309 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar