METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· OFFENDING (FRA)…
· KHOLD (no) - Sa…
· VENGEANCE (nl) …
· MATT SCHOFIELD …
· RATBOMB (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· METALLICA (usa)…
· WITHIN TEMPTATI…
· SEBASTIAN BACH …
· FREAK KITCHEN (…
· UGLY KID JOE (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 90 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SOUND OF THE BEAST: L'histoire définitive du Heavy Metal (2007)





Auteur : Ian Christe
Traduction : Anne Guitton
Langue : Français
Parution : 2003 (reprint 8 juillet 2004, version française 9 novembre 2007)
Maison d'édition d'origine : HarperCollins Publishers
Maison d'édition Française : Flammarion
Nombre de pages : 464
Genre : Histoire
Dimension : 17 x 21 cm
ISBN-10 : 2080687972
ISBN-13 : 978-2080687975






Ian Christe n'est pas un novice, loin de là. Animateur de radio, journaliste free-lance qui a roulé sa bosse pour les plus prestigieux magazines Metal (« Kerrang! », « Metal Maniacs » et « Metal Forces » entre autres), le sieur a pu en découvrir des choses au gré de ses voyages! Originaire de Suisse, il s'est beaucoup déplacé avant de s'installer à New-York, en diversifiant ses thèmes journalistiques. Ce qui nous intéresse ici, c'est la partie où il décida de coucher par écrit ce qu'il a vécu : l'histoire du Metal.
A défaut d'histoire définitive - l'histoire n'avance telle pas continuellement ? En ce qui me concerne, je n'aime pas beaucoup la traduction du sous-titre de l'ouvrage, l'original était mieux (The Complete Headbanging History of Heavy Metal pour information) - c'est l'histoire du Metal au cours de ces 30-40 dernières qui est détaillée avec force de détails. Tous les courants, sous-mouvances underground et délires passagers y sont mentionnés, avec un grand nombre d'anecdotes pas toujours très connues. Ainsi retrouvons nous la fameuse histoire d'Ozzy Osbourne croquant une chauve-souris, mais aussi pourquoi METALLICA n'a pas recruté Les Claypool (fabuleux bassiste de PRIMUS) après la mort de Cliff Burton, ou le bizutage subit par Jason lorsqu'il prit la basse. Les détails croustillants de la vague glam de la côte ouest dans les années 80 ne sont pas oubliés, ni les crimes du milieu Black Norvégien.
L'auteur a volontairement mis l'accent sur certains évènements d'une époque, regroupés alors en pavés représentant un courant musical précis. Par exemple « La Délivrance par le Death Metal » (chapitre XIV) se concentre sur l'émergence de ce style. Reprenant rapidement les influences les plus marquantes pour l'avènement de cette mouvance, extraites des passages précédents, Ian raconte comment des groupes comme DEATH, MORBID ANGEL et DEICIDE se sont crées, quel était leur but et comment finalement le Death Metal s'est affirmé, construit, avec quelles personnes et dans quelle atmosphère. Chaque chapitre se suffit à lui même, partant de l'histoire déjà vécue pour aboutir, moyennant anecdotes, paroles d'artistes et récits de concerts, à une nouvelle mutation de la machinerie Metal. Et pourtant chaque pavé s'imbrique dans les autres, s'inspirant presque toujours de la pierre angulaire BLACK SABBATH, s'opposant à d'autres styles de l'époque ou en introduisant d'autres courants à venir. Tout bon amateur de Heavy se rend certainement compte de la difficulté de placer les groupes, les styles les uns par rapport aux autres, d'en faire une chronologie cohérente. Les groupes évoluent (elle est loin l'époque de Kill'em All!), des formations retournent aux sources, bref, c'est une véritable cacophonie.
Chaque chapitre est petitement illustré mais raconte d'une belle plume une tranche d'histoire, un rassemblement de groupes à une époque et à un endroit donné de l'histoire... Bien des groupes apparaissent dans plusieurs chapitres (des piliers tel BLACK SABBATH et METALLICA, animés depuis plus de 20 ans et ayant connus de nombreuses pérégrinations!). J'ai une préférence tout particulière pour l'émergence du Thrash/Speed, ou sont racontées les épopées de METALLICA et SLAYER lorsqu'ils ont débuté leur aventure. Des anecdotes de tournée, des paroles retrouvées agrémentent ces récits qui n'en sont que plus vivants au final. Question illustrations, on aurait aimé plus de photos couleurs en grand format que la vingtaine en pages centrales...
Un des autres aspects que j'ai apprécié est la liste des albums indispensables pour un chapitre donné, ainsi qu'un « Best of the Best » en fin de livre. Parce que rien ne vaut la musique pour raconter une époque, un courant musical, on trouve en fin de chapitre une liste d'une petite dizaine de skeuds (d'un style en particulier) à avoir absolument. Une mine d'or, pour les jeunes pousses comme moi qui n'ont pu connaître les années 70/80 du Metal (pour ma part j'étais trop occupé à remplir mes couches). Ainsi ai-je pu entre autre découvrir "Melissa" de MERCYFUL FATE, influence majeure de METALLICA. Bref, on sent que ce livre a demandé de grands efforts et une passion dévorante qui perdure depuis bien des années.
L'auteur a également su mettre de côté ses préférences personnelles afin d'exposer avec la même visibilité les nombreux courants metallistiques connus à ce jour. Seules les toutes dernières mouvances, dont on ne sait pas encore si elles sont un style ou une mode (je pense au Screamo, Neo- et -Core divers), sont moins bien présentés. Globalement, l'histoire s'arrête avec le début des années 2000, et le Metal non-extrême est éclipsé, malgré l'apparition de FAITH NO MORE, INFECTIOUS GROOVE et PRIMUS dans ces pages. Cela reste néanmoins un travail titanesque, et les 400 pages ne sont pas de trop pour penser à tout et à tous.
De ma vie de métalleux, c'est l'ouvrage (au sens large du terme, sites web, films et livres confondus) le plus complet que j'ai pu trouver sur l'histoire du Metal. Le plus beau tour de force de ce livre est à mon avis d'arriver à présenter par chapitre les différents courants musicaux/modes qui ont animés le Metal depuis la fin de l'époque Beatles/Hendrix. Avec les ramifications et la diversité que l'on connaît (Heavy, Death, Black, Doom et tous les dérivés/composés que l'on peut imaginer), ce n'était pas évident de faire un plan cohérent de ce monde furieux et chaotique. Des chapitres relativement bien délimités, avec des histoires, dates et albums associés permet de s'y retrouver assez facilement. Aucun n'est plus mauvais qu'un autre, toujours présentant anecdotes, philosophie, ambiance et groupes qui y sont reliés. J'ai été enchanté par cette lecture, qui n'a selon moi aucun défaut, juste l'extension du livre aux années les plus récentes et aux groupes « Neo » auraient été un plus, certainement une quantité de travail monstrueuse à fournir, mais une bonne centaine de pages délicieuses de plus!


Sommaire :

Prologue. Vendredi 13 Février 1970
I. Les années 1970 : Prélude au Heavy
II. La nouvelle vague de Heavy Metal anglais
III. 1980 : L'Amérique attend la conquête
IV. L'Amérique du Heavy Metal : autoroutes et ondes vidéo
V. La fièvre des fans : Metallica et le Power Metal
VI. Slayer : le roi des démons du Black Metal
VII. La panique anti-Metal du PMRC
VIII. Les pipelettes : la réacton du Metal intello
IX. Pleins gaz : la Thrash Metal attaque!
X. Les stars du Glam de Hollywood
XI. L'union des forces : le Metal et le Hardcore Punk
XII. Et un disque de platine pour « One »... Le Metal mûrit
XIII. La transformation des années 1990 : Le Black Album et ses suites
XIV. La délivrance par le Death Metal
XV. Le Word Metal ou la mondialisation du mouvement
XVI. Les terroristes adolescents du Black Metal norvégien
XVII. Satan devant la cour : le peuple contre le Heavy Metal
XVIII. L'ère anti-Metal : cheveux courts et nouvelles racines
XIX. Ozzy virtuel : l'ère du numérique
XX. Les empereurs récupèrent leur trône : tout un monde de Metal

Epilogue. 2001 : L'Homme de Fer revient à la vie
Une histoire brève mais renversante du Metal francophone
Postface



Ajouté :  Mercredi 12 Décembre 2007
Chroniqueur :  Metalrom
Score :
Lien en relation:  Sound Of The Beast Website
Hits: 135083
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Book Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/9/2017 à 18:38:39 en : 0,0903 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar