METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SLAVIOR (usa) -…
· NIGHTMARE (FRA)…
· BORN FROM PAIN …
· SAXON (uk) - Bi…
· MAX PIE (be) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· W.O.A WACKEN OP…
· SEPULTURA (br) …
· BIDACHE METAL 1…
· JEX THOTH (usa)…
· ENTOMBED (se) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 99 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

HEAVEN SHALL BURN (de) - Wanderer (2016)








Label : Century Media
Sortie du Scud : 16 septembre 2016
Pays : Allemagne
Genre : Deathcore mélodique
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 58 Mins





Une montagne se reflétant dans un lac étale, le logo organique remplacé par un sage lettrage en bâtons. A première vue on pourrait penser que pour marquer son vingtième anniversaire, HEAVEN SHALL BURN a décidé de se ranger. Que les coreux se rassurent, il n'en est rien. Ce nouveau projet, sous des airs bien sages, est un pur déferlement de brutalité, de violence et de technique. Un album digne d'un groupe qui fête ses vingt ans cette année.

Huitième projet studio de HEAVEN SHALL BURN, Wanderer est sorti en France dans une quasi indifférence. Est-ce la faute à une actualité musicale chargée ? Ou bien doit-on imputer ce silence à un choix stratégique du gang de concentrer la promotion du projet sur sa terre natale ? L'avenir et une éventuelle interview pourraient nous en apprendre plus mais en attendant, force est de constater que malgré un label d'envergure mondiale et une réputation sans faille, personne, en France n'en a beaucoup parlé. Et pourtant, il y a beaucoup de choses à en dire, nous allons donc réparer cette injustice en posant sans tarder la galette sur la platine.
Le fan moyen de HEAVEN SHALL BURN serait tenté de comparer ce nouveau bébé à son grand frère, le prestigieux et unanimement salué Veto à la pochette envoutante et au contenu enchanteur. Il serait un brin déçu car le charme de Wanderer est moins direct. A cela une raison : la tracklist manque d'homogénéité car quelques pistes un peu plus faibles viennent casser la dynamique. Du côté des bons moments, citons "The Loss Of Fury", une pièce d'ouverture aussi magistrale que "Godiva", mais dans un autre genre. Une intro toute en riff et en rythmique où la basse est très mise en avant. Elle débouche sur une partie de chant où Marcus Bischoff rappelle à qui en douterait que l'on est bien chez HEAVEN SHALL BURN. En deux petites minutes, cette chanson évoquant un générique de James Bond par son côté grandiloquent et froid en même temps. Ce morceau réussit également le tour de force de livrer en deux minutes une variété de climats ébouriffante. Comme un concentré de Deathcore. Dans la série des excellentes surprises, difficile de passer à côté de "Agent Orange", l'une des chansons les plus Death de la galette avec sa batterie épileptique, son chant enragé, son riffing à 300 kms à l'heure et son long pont instrumental magnifié par un solo de gratte à couper le souffle. Ne passons pas non plus à côté de la cover du "The Cry Of Mankind" (MY DYING BRIDE) qui montre qu'une relecture Metalcore d'une compo de Doom est à la portée du quintet d'outre Rhin. Pour l'occasion, HSB accueille en guest Aðalbjörn Tryggvason (SOLSAFIR) tandis que Georges Fischer (CANNIBAL CORPSE) vient pousser un petit coup de death growl sur "Prey To God". Avec cette rigueur toute germanique, le combo cisèle une tracklist où rien n'est laissé au hasard, jusqu'au fade away clôturant "They Shall Not Pass" qui apporte à cette chanson traitant d'une résistance désespérée une note d'éternité. Comme le disait mon ami Steph : "Je suis d'avis que cette formation fait partie des rares qui sortent des disques qui s'apprécient d'un bloc, sans chercher à trancher entre le beurre noble et le petit lait.".. Même si quelques perles se dégagent du lot, il serait contre-productif de décrypter Wanderer chanson par chanson. Car cette galette se déguste d'une traite, ne serait-ce que pour apprécier les subtils enchaînements entre treize morceaux qui forment un tout à thème. Un thème fort d'actualité puisqu'il s'agit de la guerre. D'aucuns tentent une malhabile comparaison avec SABATON, mais mis à part le thème martial, il n'y a rien de comparable. Comme bien souvent dans le Metal, le meilleur moyen d'apprécier cet album c'est d'écouter ce qu'il a à nous raconter sans chercher des analogies à tous les coins.

S'il n'est pas exempt de quelques faiblesses, de deux ou trois compos moyennes, Wanderer parvient à se renouveler sans cesses, proposant treize expériences musicales différentes, de quoi satisfaire tout le monde.



Ajouté :  Lundi 31 Octobre 2016
Chroniqueur :  Rivax
Score :
Lien en relation:  Heaven Shall Burn Website
Hits: 1906
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 26/9/2017 à 02:15:48 en : 0,1325 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar