METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· STRATOVARIUS (f…
· LEAFBLADE (uk) …
· EDGUY (de) - To…
· BURGUL TORKAÏN …
· ESCALANE (fi) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· LOFOFORA (FRA) …
· SEPTICFLESH (gr…
· VULCAIN (FRA) -…
· TARJA (fi) - Ba…
· HEADWAY FESTIVA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 82 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

LAID TO WASTE (cz) - Counterattack (2015)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 27 juillet 2015
Pays : République Tchèque
Genre : Speed Thrash Metal
Type : Album
Playtime : 8 Titres - 28 Mins





Et le revival Thrash old-school de trouver un nouveau et noble représentant... Cette fois-ci, l'héritage à trouvé légataire en République Tchèque, et gageons que le notaire a du leur lâcher un sacré morceau. Car les LAID TO WASTE n'ont pas vraiment un tempérament partageur, et s'accaparent le patrimoine Speed Thrash européen des années 80 avec une belle voracité.
Formé fin 2014, le quatuor se compose de Zdenda Smrťák (basse/chant), Vojta Blackwild Černý (lead/choeurs), Sky Kobylak (rythmique/choeurs) et Ryan Mowbray (batterie), et nous propose quelques mois après sa naissance son premier effort, à mi chemin entre le EP long et le LP concis. Concis, c'est le mot. Huit morceaux pour même pas une demi heure, les quatre musiciens restent dans les balises Reign In Blood, quoique leur musique s'en éloigne quelque peu.

Pas de tergiversations ici, Counterattack avoue ses intentions dès le départ, et une simple lecture de l'intitulé des morceaux vous aiguillera derechef sur la bonne voie. "Oldschool Nostalgia", "Evil Imperialist", "Moshed To Death", les Tchèques jouent franc jeu, et raniment l'esprit de la scène Thrash européenne des années 80, mâtinée d'une touche de Speed US de la même époque. S'ils ne nomment pas leurs influences directement, il n'est pas difficile sans avoir à lire entre les lignes de comprendre d'où ils tirent leur essence.
Car leur Thrash vintage exhume les corps encore chauds des ZNOWHITE, TOXIK, DETENTE, et même dans les moments les plus "calmes" des Canadiens d'EXCITER. On peut aussi oser la comparaison avec les séminaux LÄÄZ ROCKIT, quoique les LAID TO WASTE soient plus radicaux et moins le cul entre deux chaises.

Armés d'une production claire, compacte et ample, ils frappent tous azimuts, et nous larguent huit petites bombes incendiaires sur la tronche, prenant bien soin de ralentir le moins possible pour ne pas brider leur vitesse d'exécution.
Celle ci est d'ailleurs variable. Entre les tempi ravageurs et les accélérations plus modérées et empruntes de Speed/Thrash, LAID TO WASTE sait distiller la tension, et aménage même des instants plus volontiers Heavy, émaillés de soli pertinents et travaillés.
Durant les bourrasques les plus violentes, on pense à EXUMER, WARHAMMER pour les plus contemporains, mais ce qui frappe avant tout, c'est la franchise affichée du quatuor. Riffs massifs, rythmique compacte et percutante, mais surtout, un chant un peu aigu et hargneux qui dynamise encore plus des structures déjà bien gonflées. Sur "Evil Imperialist" par exemple, ils se lâchent vraiment, et les guitaristes profitent d'un tempo bien soutenu pour lâcher des parties tournoyantes, avant de tout arrêter pour se consacrer à un break bien sombre encore une fois illuminé d'interventions en solo brillantes et légèrement chaotiques.

Mais ils n'ont pas oublié les débuts émoustillants du Speed/Thrash de 84/85, et "Moshed To Death" ranime le souvenir des premiers LÄÄZ ROCKIT, EXCITER, ARTILLERY et autres OMEN, pour notre plus grand bonheur. Rythmique modérément speed, guitares encore assez Heavy, avant bien sur de repartir de plus belle, sans jamais tomber dans l'excès.
La moyenne, ils y sont, même les moments les plus furieux sont sous contrôle, et il est hors de question de sortir des sentiers battus pour tomber dans le Thrashcore à la WEHRMACHT. Nous parlons de Speed/Thrash ici, un genre de DESTRUCTION passé sous générateur triphasé pour en accentuer les aspects les plus agressifs.

Mais je ne peux m'empêcher - et c'est sans doute le chant de Zdenda qui m'aiguille dans cette direction - de voir en LAID TO WASTE une version 2015 des mythiques DETENTE. Cette voix un peu déraillée et rauque qui suggère un pendant masculin aux lignes gutturales de Dawn Crosby, cette approche Thrash qui s'abreuve à la spontanéité et la violence du Punk, tout en conservant l'optique précise et chirurgicale de ZNÖWHITE, c'est très séduisant, et surtout, très frais.
Il n'est pas interdit d'ailleurs d'y sentir quelques effluves du ACCUSER le plus véhément, mâtiné d'une bonne dose de Thrash allemand, sans le côté "fête de la bière".
Même le morceau d'entame, en guise d'intro, "Instru-Mental" multiplie les plans et passe pour un titre à part entière, c'est vous dire si chaque seconde est exploitée.

Peu de détails à donner sur le contenu même de chaque chanson, si ce n'est pour dire que "Oldschool Nostalgia" commence comme un classique de DESTRUCTION, avec ce riff tournoyant et ce tempo raisonnable, ou que "Ripped To Shreds" nous achève avec un mix sautillant du VENOM de "Black Metal" et du HOLY MOSES de "Current Of Death".
A vrai dire, je vous laisse découvrir vous même le contenu de ce premier album, la surprise étant très agréable, il serait égoïste de la gâcher. Et puis chacun a le droit d'y placer ses propres références.
Tout ce que vous avez à savoir est que Counterattack est un très solide exercice de style, qui roule sur les chapeaux de roue, et rend brillamment hommage à notre vénérée scène Speed Thrash d'il y a trente ans, sans en rajouter dans l'hommage cirage de pompes.

Encore un groupe à ajouter à la longue liste des adeptes de la nostalgie respectueuse, liste qui commence à prendre des airs de bottin de l'agression, tant les musiciens de qualité s'y ajoutent. Thrash 'Til Death? avec tous ces jeunes loups, on est pas prêt de mourir !



Ajouté :  Lundi 15 Février 2016
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Laid To Waste Website
Hits: 2034
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/11/2017 à 20:14:25 en : 0,1211 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar