METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· EXCITER (ca) - …
· OESTRE (FRA) - …
· GLENN HUGHES (u…
· STICKY BOYS (FR…
· THE HARDKISS (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PENDRAGON (uk) …
· ARCH ENEMY (se)…
· ICED EARTH (usa…
· SKEW SISKIN (de…
· KELLS (FRA) - L…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 81 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MASS HYSTERIA (FRA) - L'observatoire à Cergy (27/11/15)

Groupes Présents au concert : SMASH HIT COMBO (FRA), THE ARRS (FRA), MASS HYSTERIA (FRA)
Date du Concert : vendredi 27 novembre 2015
Lieu du Concert : L'observatoire (Cergy, France)

C'est une belle affiche de Metal qui réunit ce soir trois groupes francophones à l'identité forte et au verbe haut. Le public francilien a répondu présent à l'invitation puisque la date affiche complet depuis le début de la semaine. Quinze jours après l'attentat du Bataclan, les amateurs de Metal couillu montrent qu'ils en ont eux aussi suffisamment pour braver les dangers et venir se déchaîner sur le Metal Indus de MASS HYSTERIA, le Hardcore de THE ARRS et le Rapcore de SMASH HIT COMBO. La soirée promettait d'être chaude, elle a été brûlante.

L'observatoire de Cergy est géré par une association dynamique et l'accueil est aussi souriant qu'efficace. Plus large que profonde, la salle de concert abrite une vaste scène de bonne hauteur, protégée par une barrière de sécurité. C'est l'espace idéal pour profiter d'un bon concert tonique, qu'on soit un enragé du pit ou un spectateur plus contemplatif et introverti. J'ai pu profiter des trois set dans des conditions parfaites, en voyant très bien les groupes sans être pris au milieu de la tourmente. Et vu l'énergie qui se dégageait du public, parler de tourmente serait plutôt un euphémisme !

"Y a des fan de jap'anim dans la salle ? Allez les Otaku, on montre aux autres comment ça se danse!"
L'allumage de la mèche est confié à SMASH HIT COMBO, sextet alsacien pratiquant un cocktail Rapcore - Djent. Hardcore gamers et geeks assumés, les alsaciens ont parsemé leurs lyrics de titres ou de situations extraites de jeux video, de mangas, de jap'anim. Cela donne lieu à de savoureuses paroles mais qui restent parfois hermétiques aux non adeptes.
"Tu veux des punchlines certifiées Capcom / Les textes qui font mal comme un shoryuken / Mets la main à la pâte, c'est du cooking mama / Des lyrics plus fat que la graisse de Jabba". C'est sur une musique plutôt digitalisée à base de batterie triggée et de riffs destructurés joués très vite par les deux gratteux sur leurs instruments à huit cordes, que les deux chanteurs, Paul et Maxime débitent un flow ultra-rapide et percutant. Effet renforcé par le screaming tirant sur le growl de Maxime Keller, ex-vocaliste de BOARS. C'est pêchu et agressif, mais grâce à une sonorisation aux petits oignons, les riches lyrics sont parfaitement restitués. On déplore cependant un problème de volume des micros qui a perduré, hélas, toute la soirée, rendant parfois le chant inaudible. Assumant son rôle d'ouvreur, le gang choisit les morceaux les plus toniques d'un répertoire qui n'en manque pas. Dans le pit encore clairsemé, on moshe, on pogote et on sautille à l'invitation de Paul et Maxime, tandis que Baptiste (guitare) répète ab nauseam son tic artistique consistant à faire tourner son instrument au-dessus de sa tête. Emporté par ses deux frontmen, le groupe communique bien avec son public. Paul et Maxime multiplient les interpellations, remerciements et introductions explicatives (pas toujours très claires), avant de descendre carrément dans le pit. Si certains danseurs sont déjà dans la transe, une part importante de l'assistance reste plutôt passive réceptive. Les alsaciens ne ménagent pourtant pas leurs efforts et lorsqu'ils abandonnent la scène à THE ARRS, ils ont rempli leur mission : la salle est bien garnie et le public chaud pour la suite.

Setlist SMASH HIT COMBO
1.In Game
2.Hostile
3.Trop Vite
4.2.0
5.Baka
6.Hardcore Gamer

Habitués à succéder à SHC avec lesquels ils ont partagé plusieurs dates depuis la rentrée, les parisiens de THE ARRS ne perdent pas de temps en palabres et attaquent sans détour avec "Kombat", morceau d'ouverture de leur nouvel opus, Kronos, sorti en septembre 2015. Un bon petit set de Hardcore oldschool, c'est ce qu'il faut pour attiser les braises avant MASS HYSTERIA. Le pit se mue en arène pour mosh en tous genres, incités sur scène par Nico (chant) qui enchaîne les figures de air fight. THE ARRS est de ces groupes qui se savourent sur scène. Leurs mélodies brutales, leur prestance scénique et les lyrics enragés sont taillés pour le live. On se passerait bien, en revanche, des crachats envoyés par Nico sur la scène ou vers le public ! Le set alterne les titres phare du dernier disque et les hymnes classiques tirés des trois précédents méfaits. Puissance de frappe, grosse guitare, batterie mitrailleuse... C'est un peu répétitif mais on ne s'ennuie pas, grâce à une formation qui sait donner vie à sa musique et une salle qui répond au quart de tour. Elle se remplit au fil du set et le pit devient bientôt suffisamment compact pour autoriser quelques slam. C'est alors que Nico invite les danseurs à le rejoindre sur scène. Une invitation manifestement mal comprise par la sécurité qui fait barrage au public. Seuls deux slammeurs arrivent à rejoindre le groupe et esquiver quelques passes de mosh tandis que Nico plonge à son tour dans l'arène pour achever "du berceau à la tombe" porté par la marée humaine. Le groupe laisse l'assistance bien compacte et bien chaude, prête pour sa dose de MASS HYSTERIA.

Setlist THE ARRS
1.Kombat
2.Délivrance
3.Du ciel et de la Terre
4.Mon épitaphe
5.Hors norme
6.Ennemis
7.Acta non verba
8.Au coeur de l'arène
9.Passion
10.Du berceau à la tombe

Tandis que les régisseurs achèvent l'installation de la scène, un brouillard artificiel noie peu à peu la salle. Annoncés par une chanson d'AC/DC, les cinq musiciens de MASS HYSTERIA entrent en scène. C'est d'abord Rapha qui glisse son imposante carcasse derrière son kit. Arrivent ensuite les cordiste Vince (basse), Yann (guitare) et le petit dernier Fred Duquesne (guitare). Tout est en place pour accueillir Mouss vêtu de son habituel sweet à capuche qu'il ôte dès la troisième chanson pour arborer un resplendissant T-shirt THE ARRS qu'il trempera copieusement pendant le set. Ce soir, on joue en famille et Mouss n'a de cesse de le rappeler. Scandant le déroulé de l'affiche "SMASH - HIT - COMBO, THE ARRS - MASS HYSTERIA", interpellant les "furieux et les furieuses", leur offrant généreusement des bières, leur claquant la pogne ou les regroupant pour la traditionnelle photo de famille. Les fans venus en masse ne sont pas déboussolés par le déroulement de la soirée en bien des points identique à ce qu'on a l'habitude de vivre dans un concert de MASS. Le set commence très fort suivant une tracklist qui colle parfaitement à l'actualité "Tout doit disparaître", "World on Fire", "Chiens de la casse"... Le maître de cérémonie introduit chaque morceau avec une petite tirade et ponctue son chant d'une gestuelle entraînante, mimant un tir à l'arc sur "Notre Complot" ou le ventre d'une parturiente sur "Vector Equilibrium", se frappant frénétiquement la tempe sur "L'archipel des pensées" ou faisant mine de donner de l'amour aux autres en le retirant directement de son coeur. C'est sur la chanson tristement prémonitoire "l'Enfer des Dieux" que l'émotion atteint son paroxysme. Sur l'intro à base de bruits de bottes, Mouss fait une dédicace aux victimes du Bataclan et à ses proches. Ce tube en puissance pour lequel le groupe préparait un clip, prend désormais une connotation douloureusement prophétique qui ne manque pas de toucher le public lorsqu'il reprend le refrain d'une seule voix "Si l'enfer des dieux, c'est leur amour des hommes, l'enfer des hommes, c'est leur amour des dieux". Mouss, visiblement très ému, loupe le début du deuxième couplet qu'il entonne finalement, comme habité par la puissance des paroles "Rendre l'âme à son propriétaire / À l'homme que l'on était avant / L'abîme ne fait pas le moi / Stupides martyrs, ridicules de surcroît / L'habit ne fait pas le moine / Soldat de Dieu, soldat de Dieu ou pas".
Malgré l'intense émotion partagée, le concert ne sombre pas dans le pathos. La liesse a bien vite fait de reprendre ses droits avec "Vector Equilibrium" prétexte à un gros circle pit, premier d'une très longue série. La setlist visite les grands moments de la carrière du gang en faisant la part belle au dernier album, Matière Noire, sorti en octobre 2015 et dont les fans connaissent déjà toutes les paroles par coeur. Pour le reste, les hymnes inaltérables font toujours leur petit effet. Le public est au taquet et manifeste sa joie comme si chaque minute comptait. Un flot incessant de slammeurs de plus en plus casse-cou, voyagent de la fosse à la scène, en se réceptionnant tant bien que mal dans la travée de sécurité. Un flot retour des mêmes slammeurs ayant réussi à grimper sur scène plongent dans le public. La confiance aidant, on assiste même à quelques sauts périlleux avec des réceptions plus ou moins confortables dans un pit chaud-bouillant qui alterne pogo endiablé, circle pit et wall of death sur un simple geste de Yann, un simple mot de Mouss, ou suivant une impulsion collective. Tous les musiciens mouillent la chemise et donnent sans compter. Enfin, presque tous. Car à bien y regarder, Fred Duquesne n'est pas aussi investi que les autres dans la liesse collective. Quand l'objectif d'un photographe pointe sur lui, le guitariste prend des poses avantageuses, genoux fléchis, guitare mise en avant, moue exagérée... Mais dès qu'il n'est plus dans l'oeil de la caméra, Fred adopte une attitude un peu en retrait, ne communiquant pas du tout avec le public. Après "Respect to the Dancefloor" qui a vu monter sur la scène une grande partie des filles du public à l'invitation de Mouss, Yann et Vince, le nouveau future hymne classique pour live et festoches "Plus que du Metal" est un nouveau prétexte pour deux wall of death et un circle pit. Le concert se clôt sur un "Furia" pour lequel THE ARRS et SMASH HIT COMBO viennent faire le boeuf. C'est un peu le bordel sur scène avec cette quinzaine de musiciens plus ou moins actifs dans la chanson, mais c'est aussi un bel hommage que rend MASS à ses camarades de soirée. Le concert se termine par une photo de famille dans une bonne humeur et une liesse communicatives qui font presque oublier aux parisiens ayant fait le déplacement qu'ils viennent de rater le dernier RER. Qu'importe, la soirée valait vraiment ce petit sacrifice.

Setlist MASS HYSTERIA
1.Tout doit disparaitre
2.World on fire
3.Chiens de la casse
4.Notre complot
5.Une somme de détails
6.Babylone
7.L'enfer des dieux
8.Vector Equilibrium
9.P4
10.Failles
11.L'archipel des pensées
12.Vae Soli
13.Tout est poison
14.Pulsion
15.Positif à bloc
Rappels
16.Contraddiction
17.Donnez-vous la peine
18.Respect to the dancefloor
19.Plus que du Metal
20.Furia


Ajouté :  Mardi 01 Décembre 2015
Live Reporteur :  Rivax
Score :
Lien en relation:  Mass Hysteria website
Hits: 5889
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 26/9/2017 à 05:49:43 en : 0,1179 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar