METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ANDI DERIS AND …
· FLESH DIVINE (F…
· WANING (se) - R…
· ANTHRAX (usa) -…
· BURGUL TORKAÏN …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· WALL SOUND FEST…
· PLANET OF ZEUS …
· TONY MACALPINE …
· FETE DE LA MUSI…
· BARONESS (usa) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 76 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

POKERFACE (ru) - Tout le groupe (Jan-2016/VF-EV)


Si la scène russe avait beaucoup de mal à s'imposer en dehors de ses frontières dans les 80's, les choses ont bien changé... L'Est est devenu un véritable vivier de l'extrême, avec des groupes toujours plus compétitifs et volontaires, et un nouvel exemple nous en est donné par les Thrashers de POKERFACE, un groupe à la verve et la vitalité étonnantes. Après un premier EP tonitruant, ils reviennent avec un LP complet sous leur bras, Divide and Rule qui pérennise l'héritage Thrash avec un brio incroyable, mais aussi avec beaucoup de naturel. Et les musiciens sont à l'image de leur musique, naturels, directs, et nous présentent sans fard leur univers, mais aussi la situation de la scène locale en terme de promotion et de créativité.
Alors, laissez vous aller à un voyage en terre russe, à la rencontre d'un groupe aussi frais que brutal qui vous parle en vrac de son inspiration, de sa culture, mais aussi d'une musique qu'ils aiment plus que tout, le Thrash ! Band that head that doesn't bang motherfucker!!

Line-up
: Delirium (chant), Nick (guitare), Maniac (guitare), Doctor (batterie), DedMoroz (basse)

Discographie : Terror Is The Law (EP Autoproduction - 2014), Divide And Rule (Autoproduction - 2015)



Metal-Impact. Bonjour POKERFACE et merci pour cette interview. Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours musical depuis vos débuts ? Individuellement et en tant que membre de POKERFACE bien évidemment !
Doctor. Salut les mecs, je suis le batteur de POKERFACE, Doctor. Je suis un des membres fondateurs du groupe, et je ne sais pas quoi dire à ce propos !
Nick. Bonjour, je m'appelle Nikita, je suis guitariste et je compose. Delirium m'a invité à joindre le groupe en juin 2014.
Delirium. Bonjour je m'appelle Alena et je chante dans POKERFACE depuis le printemps 2014.
DedMoroz. Salut, je suis Dmitry aka DedMoroz et je suis le bassiste du groupe. J'ai rejoint POKERFACE à l'automne 2014 et j'en suis le manager depuis l'hiver 2015.
Maniac. Je m'appelle Egor, et je suis guitariste. Nick m'a demandé de rejoindre POKERFACE en novembre 2014.

MI. Votre premier album Divide And Rule vient de sortir... Racontez nous comment il a été composé, enregistré et tout ce qui le concerne ?
Nick. Presque tous les morceaux ont été écrits en répétition. Dietrich (notre ancien guitariste) et moi même avons presque tout composé, mais Maniac nous a filé quelques coups de main. On a enregistré l'album en 30 ou 35 heures, ça a été très vite et c'était facile.
Doctor. Je ne suis pas un batteur très technique tu sais... J'avais peur de ne pas assurer en studio, mais j'ai réussi, avec l'aide de notre excellent ingénieur du son Arkadiy Navaho. C'était plutôt facile et rapide en fait, je n'ai passé que six heures en studio, mais la batterie est plutôt bonne sur cet album.

MI. De quoi parlent vos textes ?
DedMoroz. J'ai écrit la plupart des textes de l'album. Parfois, j'écris sur Satan, le mal et autres phénomènes éphémères...Et le mal revêt des visages différents selon les morceaux. Par exemple, dans le morceau "Existence", Satan est ton allié dans la bataille contre la haine dans le monde, alors que dans "Into The Inferno", il n'est qu'un observateur extérieur. Mais nous parlons aussi de terrorisme ("Age Of Terrorism"), de la haine ("Kingdom Of Hate"), des religions ("Shut Up!") et de la "prise de pouvoir des machines" ("Human Control"). Mais nous abordons aussi les différents conflits mondiaux. "All Is Lie" traite du totalitarisme, et la chanson titre, "Divide And Rule" parle des gouvernements en général.

MI. Ce nouvel album est-il différent de Terror Is The Law ? Est-ce que ce premier EP vous satisfait toujours ?
Nick. Je n'ai pas participé à la composition de Terror is the Law, mais j'en aime tous les morceaux. Au début, c'était difficile d'écrire de nouveaux titres, mais lorsque j'ai sorti ma première chanson "Killed By Me", le reste est venu naturellement.
Doctor. Oui, Terror est plus simple et direct. Le nouvel album est meilleur selon moi, nous avons passé un bon moment, joué avec de nouveaux musiciens, et nous avons eu une approche différente. Mais tu sais tout ça fait partie de notre histoire, et elle est étonnante !

MI. Votre morceau "The Chessboard Killer" parle du parcours macabre d'Alexander Pichushkin... Visiblement, les serial killer russes comptent parmi les plus prolifiques du monde... Pensez-vous que ça soit lié à votre culture, comme un héritage de l'ancien empire d'URSS ? Des millions de personnes sont fascinées par les tueurs de masse, pensez-vous que ça fonctionne comme une perversion par procuration, du voyeurisme indirect ? Et est-ce que vous êtes branché par ce genre de trucs ?
Doctor. Non, je ne pense pas que ça soit un héritage ou quelque chose dans le genre. Il y a eu beaucoup de maniaques, de tueurs instables psychologiquement dans l'histoire, et beaucoup de bouquins et de films leur sont consacrés. En fait, nous avons écrit ce morceau sous le point de vue du tueur. C'est un problème psychologique qui n'est absolument pas lié à un système politique ! Ça n'est pas lié, j'en suis persuadé. Mais c'est quelque chose de terrible et d'effrayant, c'est clair.

MI. Considérez-vous POKERFACE comme un groupe de Death Thrash, ou comme un groupe de Thrash avec des influences Death ? Quel est selon vous le groupe qui incarne le mieux le Thrash ? Celui qui en serait l'essence même ?
Nick. Je m'en fous complètement, les étiquettes "Thrash", ou "Death, c'est de la merde. J'aime juste jouer du Metal rapide et agressif !
Doctor. J'ai longtemps pensé jouer du Speed Thrash. Ok, nous ne ressemblons pas à METALLICA, nous sommes beaucoup plus basique, et nous ne ressemblons ni à MEGDEATH ni à ANTHRAX. Le chant de SLAYER n'est pas assez grave... Mais je ne suis pas sur qu'on joue du Thrash Death, nous n'utilisons pas les blasts et le son de notre caisse claire et de nos guitares n'est pas assez Death, tu vois... Quelqu'un m'a filé l'album d'un groupe japonais de Death, "Gotsu - Totsu - Kotsu" "Retributive Justice" cette année, et en fait, j'essaie juste d'écouter la musique que j'aime et je tente de la jouer. Alors oui, je pense que nous sommes un genre de groupe de Speed Thrash old school Death !

MI. Le Thrash n'a jamais disparu, mais il semble plus vivant que jamais. Que pensez-vous de ce revival Thrash ces dernières années ? Quels sont vos groupes contemporains favoris ?
Doctor. Je n'ai jamais perçu le Thrash en termes de "revival" ni en termes d'opportunisme. C'est juste une musique que j'adore, et c'est cool de rencontrer des gens qui partagent ce point de vue. Nous n'avons pas l'ambition de devenir des cadors du genre, nous voulons juste progresser. Malheureusement, je n'écoute pas de Thrash moderne, je préfère les valeurs sures comme SEPULTURA, KREATOR ou SLAYER.

MI. Décrivez nous une journée lambda de POKERFACE en tournée. Et si ça ne vous dérange pas, une journée normale lorsque vous ne tournez pas et que vous êtes à la maison ou ailleurs ?
Doctor. Oh, POKERFACE est le groupe le plus discipliné du monde ! On se lève tôt, sans avoir la gueule de bois, et nous sommes prêts en une demi heure ! Nous ne buvons pas en tournée, ça a des conséquences sur notre show et notre santé. Pas d'alcool, pas de drogue, on préfère manger au McDo, pas très équilibré à la base, mais en tournée ça fait l'affaire. On ne sait jamais ce qui peut arriver en tournée... Nous aimons aussi discuter de notre avenir et de nos projets. L'aspect ennuyeux de ma vie concerne tout le reste, je suis ingénieur pour une boite informatique, je suis marié, j'ai deux enfants, métro, boulot, dodo, en gros...
Delirium. J'aime la vie sur la route. Je regarde par la fenêtre en écoutant de la musique, et je laisse mon esprit vagabonder. Lorsque je ne suis pas sur la route, je vais à la fac et j'attends la prochaine tournée !
Nick. Sur la route je bois pas mal de café, de boissons énergétiques, j'écoute ou je compose de la musique. Sinon dans ma vie privée, je recherche du travail et je joue à des jeux vidéo.
DedMoroz. Je vais te décrire en détail une journée type de notre dernière tournée. On se levait à 10 ou 11h, essayant de trouver de quoi manger dans un autre pays que l'on ne connaissait pas... Après on passait entre 4 et 10 heures à rouler... Le reste est simple, arriver sur place, faire la balance, boire, manger, puis donner le concert, et boire à nouveau ! Et puis un peu de sommeil aussi quand même. Mes journées hors du groupe sont ennuyeuses. J'ai un boulot lambda qui me permet de vivre, comme tout le monde.
Maniac. Pendant les tournées, je profite de chaque opportunité pour visiter des endroits que je ne connais pas et rencontrer des gens. Dans le bus, je passe mon temps à regarder par la fenêtre en écoutant de la musique. Quant à ma vie de tous les jours... J'ai un boulot normal et parfois je vois mes potes le week-end, rien de particulier.

MI. Quelle est la situation de la scène Thrash et Metal extrême en Russie ? Pouvez-vous nous recommander quelques bons groupes que vous connaissez et appréciez ?
Doctor. La scène russe est énorme, mais nos groupes manquent d'ambition. Au départ, tu dépenses un maximum d'argent en promotion, en enregistrement, en tournant ou en jouant de gros concerts, tout le monde veut devenir une Rock star, mais personne ne travaille pour ça ! Alors c'est pour ça que nous avons pas mal de bons groupes qui ne sont pas reconnus.
DedMoroz. Je peux te conseiller quelques groupes, mais ils sont connus localement et n'ont qu'un maigre répertoire... Un de ces groupes est FEELAMENT. Nous sommes amis et nous avons joué ensemble en concert par le passé.

MI. Quand j'ai écouté votre album, j'ai cru y trouver des influences assez évidentes, comme TESTAMENT, KREATOR, ARCH ENEMY, ou même SODOM. Quelles sont vos principales influences, et sont elles plutôt européennes ou américaines ? Quels sont vos albums et groupe de Metal extrême préférés ?
Doctor. Et bien les groupes que je préfère et que j'espère on retrouve dans notre musique sont SLAYER, SODOM, SEPULTURA et KREATOR. Ce sont les vrais pionniers selon moi, depuis le départ.
Nick. Je ne vois pas de quoi tu veux parler... J'ai d'autres influences, comme Beethoven, MEGADETH, PAIN, DEATH, MOTORHEAD, SLAYER, etc. Peut être KREATOR, mais sûrement pas ARCH ENEMY.

MI. Vous avez fait des essais avec des chanteurs, mais ça n'a pas fonctionné... C'est pourquoi Delirium se charge du chant maintenant. Pensez-vous qu'une chanteuse colle mieux à votre musique ou n'est ce qu'un hasard ? Quels sont vos groupes à chanteuse préférés ?
Doctor. Oui, et c'est une histoire sympa. Mi 2014 nous nous sommes séparé de Veor, notre ancien chanteur, et nous avons passé du temps à en chercher un autre. Tous nos concerts risquaient d'être annulés, c'est à ce moment là que nous avons demandé à Delirium de nous rejoindre. Elle ne bougeait pas très bien mais avait la voix adéquate. On a eu de la chance de la trouver ! J'ai ensuite élaboré l'image de Delirium, cette écolière avec des fleurs dans les cheveux, mais aujourd'hui je pense que c'était vraiment le bon choix pour POKERFACE.

MI. Votre LP est disponible sur les plateformes de téléchargement légal, mais une version CD est aussi dispo... Que pensez-vous de l'évolution de l'industrie musicale depuis les 90's ? L'attitude des gros labels, la chute des indépendants, le fait que le public ait considéré la musique comme étant devenue "gratuite" ? Pensez-vous que le CD soit au 21ème siècle ce que le vinyle était aux années 90 ?
Doctor. De nos jours, le CD n'est pas très important pour les fans, c'est plus une relique, un truc qu'on présente et qu'on envoie à de gros labels comme une démo (non, ces mecs ne t'écoutent pas sur Spotify ou Youtube!), ou même un cadeau pour les fans et les promoteurs. Nous ne sommes pas fous, nous restons concentré sur le format digital et notre contrat avec Iron Records est très précis à ce sujet. Le vinyle c'est autre chose. C'est un truc pour les geeks, un collector, pour ceux qui aiment avoir un objet dans les mains, comme une relique. Mais ça n'est pas notre public cible.

MI. Est-il facile de jouer du Metal extrême en Russie en 2016 ? Il me semble que dans les années 80, il était considéré comme une musique de nazi, une musique diabolique, est-ce que les choses ont changé ? Je me souviens qu'à cette époque, les musiciens ne pouvaient même pas s'offrir du matériel correct et qu'ils se prêtaient souvent leurs amplis et tout un tas de trucs ?
Doctor. D'abord, laisse moi te parler de cette "musique diabolique". Tu as complètement raison, le Metal est toujours considéré comme diabolique, nazi, satanique, ou athée en Russie. Il n'y a aucune chaîne de télé ni station de radio pour nous, les concerts sont annulés, comme ceux de BEHEMOTH ou CANNIBAL CORPSE. Nous avons un ou deux magazine extrêmes de mauvaise qualité... Pour une population de 140 millions d'habitants et un territoire gigantesque. La Finlande, la Suède et l'Allemagne sont beaucoup plus en phase avec leur scène Metal que la Russie. Je pense que ça a un étroit rapport avec la religion, et cette mentalité d'une certaine partie de la population héritée du passé soviétique. Je ne sais pas comment faire avec ça, mais nous nous battons. Après, le prix du matériel a changé... La situation n'est plus la même que dans les années 80, nous pouvons acheter des pédales, des guitares et des batteries en ligne... Si ça coûte trop cher, tu peux trouver du matos d'occasion, c'est très abordable. Nous avons de l'argent, et le marché est très ouvert - Ali Express, Ebay - ça n'est donc plus un problème. Peut-être plus tard quand les prix auront flambé !

MI. Quels sont vos projets ? Une tournée en Europe de l'Ouest peut être pour promouvoir ce LP ? Des clips ? Dites nous tout, et parlez nous du prochain album si vous avez déjà des idées.
DedMoroz. Nous avons déjà tourné dans les Balkans pour promouvoir l'album. On a joué avec un groupe polonais de Groove Metal, THY DISEASE. Peut être qu'on va planifier une tournée en Europe de l'Ouest en 2016, mais en fait notre but pour cette année est de participer à des festivals en Europe. Nous avons déjà été programmés sur le METAL CROWD OPEN AIR en Biélorussie. Et nous sommes en contact avec des promoteurs pour d'autres évènements. Nous aimerions sortir notre prochain album à l'été 2016, et nous avons déjà commencé à travailler dessus. Nous avons pensé réaliser une vidéo, mais ça demande beaucoup de temps et de travail. C'est une possibilité envisagée, mais pas avant l'hiver 2016.

MI. Quelques mots pour vos fans français et les lecteurs de Metal-Impact ? Essayez de les convaincre d'acheter votre album à tout prix !
Doctor. Merci les mecs. Vous avez lu cette interview, bravo pour votre héroïsme ! Je vais être basique, n'abandonnez pas, soyez fidèles à vos rêves, progressez, n'écoutez pas les mauvaises langues et prenez soin de vos proches et de vos amis. Croyez en vous les gars !

MI. Le dernier mot est pour vous, alors allez-y !
Doctor. Merci à Metal-Impact, à vos lecteurs, c'est toujours une bonne opportunité pour nous de parler de POKERFACE et de la scène russe, de notre vie... Merci à vous et à bientôt j'espère !



==================== ENGLISH VERSION ====================



Metal-Impact. Hi guys, and thanks for this interview... Could you please introduce yourself, and try to describe to our readers your musical story since your inception? Individually and as a part of POKERFACE obviously!
Doctor. Hi, folks. I'm POKERFACE's drummer, Doctor. So I'm one of band's founders and I don't know what I have to do with this fact.
Nick. Hi. My name is Nikita, I play guitars and write music. Delirium invited me to the band in June 2014.
Delirium. Hi, I'm Alena and i'm vocal of POKERFACE since spring 2014.
DedMoroz. Hi, I'm Dmitry aka DedMoroz and I'm bass player of this band. I joined the POKERFACE in autumn 2014 and since winter 2015 I'm also general manager.
Maniac. My name is Egor, i play the guitar in this band. Nick invited me to POKERFACE in November 2014.

MI. Your first LP Divide And Rule just came out... Could you tell us how it was composed, recorded, and everything about it?
Nick. Almost every song was written on rehearsals. Composers are: Dietrich (our former guitar player) and me. Maniac also helped me sometimes. This album was recorded over 30 or 35 hours, it was very fast and easy.
Doctor. I'm not a technical drummer, you know. I was afraid I couldn't record my drums in studio, but I did it - with the best sound engineer Arkadiy Navaho. It was simple and quick. I spent about six hours in studio and now we have a good drums in that album.

MI. What are the main lyrical themes you deal with?
DedMoroz. I wrote most of the lyrics for this album. Sometimes I wrote about Satan, evil and other ephemeral essences. And there are different roles of evil in different songs. For example, in "Existence" the Satan is your ally in a battle against hate over the world. In song "Into the Inferno" - just an outside observer. Also, we discuss such themes like terrorism ("Age of terrorism"), hate ("Kingdom of hate"), religions ("Shut up!") and about "Rise of the Machines" ("Human control"). And a separate place is the topic about current conflicts in the world. "All is lie" is about totalitarianism. The main song "Divide and Rule" is the classic thing about any form of government.

MI. Is this new album different from Terror Is The Law? Are you still satisfied with this first EP?
Nick. I did not participate in the writing of [Terror is the law], but I love almost every song from this record. At first, it was difficult to write new songs, but after my first composition called "Killed by me" it got easier.
Doctor. Yep. Terror' is more simple and raw. I think new album is better, but I love Terror* anyway. It was a great time, we played with other teammates, we played in a different way. But, you know, this is our history and this history is amazing!

MI. Your song "The Chessboard Killer" deals with the gruesome story of Alexander Pichushkin... It seems that Russian serial killers are among the most prolific murderers around the world. Do you think it's a matter of culture, a legacy of the former USSR empire? Millions of people are fascinated by mass murderers, don't you think it's a kind of surrogate perversion, or indirect voyeurism? Are you yourself pretty much into this kind of stuff?
Doctor. No, I don't think about that as legacy or something like this. In world-wide history there were many maniacs, psycho-unstable killers, and there are many books are written and historic films are shooted about them. Actually, we wrote this track under impression of killer's system of murders. It can be only in human brain not in political system! It's not linked, I'm sure. And it's really terrible, scaring story, right.

MI. As far as you're concerned, do you consider POKERFACE as a Death Thrash band or just as a Thrash act with subtle Death influences? What is according to you the perfect Thrash band? The one that is the pure essence of it?
Nick. I don't care about this shit like "Death", "Thrash" or something. I just play fast and aggressive Metal.
Doctor. I thought a lot of times I'm playing speed thrash. Yes, we are not similar with Metallica - we are much simpler, we are not similar with MEGADETH, ANTHRAX. SLAYER doesn't have growling vocals... Well. I'm not sure we are playing thrash-death, cuz we dont have blastbits and death-metal sound of snare or guitars, you know. But someone gave me disk of Japanese Thrash-death "Gotsu - Totsu - Kotsu" "Retributive Justice" 2015 - and I listened to music which I love and trying to play! Yep, I think we are playing speed-thrash-old-school-death.

MI. Thrash obviously never died, but it seems more than alive today. Are you happy with this kind of Old School Thrash revival? What are some of your favourite contemporary Thrash acts?
Doctor. I've never thought about revival or "thrash not dead - do business". It's music I love, folks. And it's really cool to meet mates who thinks the same way. We don't plan to be A New Thrash Stars, but we want to move forward with our music. Unfortunately, I don't listen to modern thrash music, I prefer old stars - SEPULTURA, KREATOR, SLAYER.

MI. Let's try to describe a typical POKERFACE day on the road. And maybe, if you will, a typical day of yourself when you're at home, or just not playing with the band?
Doctor. Oh, POKERFACE is the most disciplined band of the planet! We get up early, without hangover or toxic disease, and after half hour we are ready to go. We don't drink alcohol on the road because it affects to our show and physical potential. No alcohol, no drugs. Well, we prefer to have meal in McDonald's, it's not good in ordinary life but standard of fast food. You can be sure you will not die suddenly on the trip (important thing!). We are chatting or talking about something, discussing plans or our strategy. On my boring side of my life - I am engineer in IT company, married, have two children, working-sleeping-family-caring-and again.
Delirium. I love the road. I watch outside window on the road, listening to music and thinking about something. When I'm not on the road, I go to my university and wait for the next tour.
Nick. On the road I drink coffee or energetic drinks, listen to music or write music. When I'm at home I'm looking for a job and playing computer games.
DedMoroz. I'll describe one day on our last tour in common. We are waking up at 10 or 11 a.m. and trying to find some food in another unknown city. Then there are 4-10 hours in tour bus. Other things are simple: arriving to the venue - sound check - some food and drinks - concert itself - a lot of drinks. And a little time to sleep. My typical day at home is boring, I've got a normal job cause I've to earn money, you know.
Maniac. During a trip, I prefer to use every opportunity to see some new places and to chat with some new people. In the tour bus, usually I only waste time by looking out the window and listening to music. What about everyday life - I have an ordinary job and sometimes I meet my friends on weekends, nothing special.

MI. How intense is the Thrash and Extreme Metal scene in Russia ? Could you recommend us some really good bands you personally know and dig ?
Doctor. We have huge scene of Metal in Russia, but we don't have enough ambitious bands there. At the start, you spent a lot of money to promote, record the material, touring or participating in big concerts. And nobody wants to work to become a star, but everybody want to be rock stars right NOW. So, we have many good not-famous Thrash bands.
DedMoroz. I can recommend some bands, but they are local and have only few live tracks. One of this band is FEELAMENT. We are friends and perform some gigs together in the past.

MI. When I listened to your album, some influences appeared obvious, TESTAMENT, KREATOR, ARCH ENEMY, even SODOM. What are your main influences, and are they rather European or American, or both maybe? What are your favourite extreme metal albums/bands ever?
Doctor. Well, favourite bands, which I want to find in our album - SLAYER, SODOM, SEPULTURA, KREATOR. These are true Thrash Metal navigators for all the time.
Nick. I don't know what are you talking about. I have another influences: Beethoven, MEGADETH, PAIN, DEATH, MOTORHEAD, SLAYER, etc. Maybe KREATOR, but surely not ARCH ENEMY.

MI. Apparently, you tried at first to play with male singers, but it didn't work... So now Delirium is holding the vocal duties, do you think that female vocals fit more precisely to your music or is it just a question of circumstances? What are your favourite female fronted Metal bands?
Doctor. yeah, it's a good story. In the middle of 2014 we splitted with Veor - out last male vocals and wasted much time trying to find a new team member. Our concerts and gigs were under risk of cancelling. And we invited Delirium to join us in difficult situation. She didn't have the best choreography but she had the best vocal. It was a big fortune to find her! After I constructed outstanding Delirium's image - little school girl with flowers in hears - and nowadays I think it was amazing decision in history of POKERFACE.
DedMoroz. About favourite female fronted bands. My are ARCH ENEMY, NIGHTWISH and IN THIS MOMENT.

MI. Your album is available on legal download platforms, but a physical version can also be bought...What do you think of the evolution of the music industry since the 90's? The attitude of major labels, the disappearance of independent structures, the way the public started considering that music was free...Don't you think that Cd is the 21st century Vinyl of the 90's?
Doctor. Yes, nowadays CD is not so important for fans or bands, now it's just artefact - thing for presentation, sending to gigantic labels as Demo (these guys DONT listen to you on Spotify or Youtube), a gift to fans or promoters. And we aren't blinded - we are focused on online/digital copies and our contract with Iron Records has some details about it. But Vinyl is outstanding case - Vinyl is something for geeks, for collectors, for guys who likes to have something strange or relic. It's not target public.

MI. Is it easy in 2015 to play extreme Metal in Russia? It seems that in the 80's, aggressive music was labelled as "nazi/evil music", did things really change? I remember back in those days, musicians could not even buy a decent equipment, and often lend their amplifiers from one band to another...
Doctor. At first, let me talk about "evil music". Yes, you are absolutely right - Metal music still Evil-Nazi-Satanic-Atheistic music in Russia. There are no Radio/TV metal channels, cancelling shows, for example BEHEMOTH, CANNIBAL CORPSE, etc. Couple of cheap extreme music magazines? In country with 140 millions people and so huge territory!? Finland/Sweden/Germany is more developed in Metal scene than Russia. I think it's really connected with religion, ex-soviet mentality of population. I don’t know what I have to do with that but we still fighting.
The Second is about expensive staff. It's not the same with 80'th. We have a lot of shops/stores/online markets for buying anything. You can buy and have any pedals/guitars/drums. If you don't have enough money - you can buy used staff - it's very cheap. We have money and opportunity, nowadays market is opened - Ebay, AliExpress. Not a problem really. Maybe later, when the bucks will be cosmic huge?

MI. What are your plans for the future? Maybe a tour in eastern Europe to support this LP? New videos? Tell us everything please. And even a few words on the next album if you got something to say about it?
DedMoroz. We have already done the tour on Balkan countries to support our LP. It was with Polish groove metal band THY DISEASE. Maybe we'll arrange another tour in western Europe in 2016. But actually, our goal on 2016 is to play on European metal festivals. A few days ago we're announced on METAL CROWD OPEN AIR in Belarus. And now we are in touch with promoters about some other fests. Also we want to release the new album in the end of the summer 2016. The work on material has already started. We have thought about making video clip, but it's a lot of work and a lot of time. It is possible, but not before the winter 2016.

MI. Some words you'd like to say to your French fans and the readers of Metal-Impact? And try to convince them to buy your LP by any means possible!
Doctor. Thank you, folks. You have read this interview, thank you for your heroism! I'll be trivial - please don't give up, be faithful to your dream, move forward, don't listen pessimists and take care with your friends and allies. Believe in yourself, guys!

MI. The last word is for you, feel free to say whatever you want!
Doctor. Thank you Metal Impact, thank you readers, it's a amazing opportunity for us to tell something about POKERFACE, about Russian Metal scene, about our life, Thank you and looking forward to meet you again!


Ajouté :  Mardi 26 Janvier 2016
Intervieweur :  Mortne2001
Lien en relation:  Pokerface Website
Hits: 4991
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/11/2017 à 04:15:05 en : 0,145 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar