METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MARILLION (uk) …
· AKENTRA (FRA) -…
· UNCLE ACID & TH…
· DARK POETRY (FR…
· BLAZE BAYLEY (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· RED FANG (usa) …
· CULT OF LUNA (s…
· ORPHANED LAND (…
· HELLLANDER (ch)…
· THE DILLINGER E…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 91 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

RED FANG (usa) - Only Ghosts (2016)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 14 octobre 2016
Pays : Etats-Unis
Genre : Stoner
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 40 Mins





Only Ghosts, quatrième opus de RED FANG sort exactement trois ans après Whales and Leeches, le précédent. Comme le groupe ne compose pas quand il est en tournée et qu'il est en tournée pour ainsi dire tout le temps, il était plutôt difficile de sortir quelque chose de valable. Les quatre barbus de Portland ont donc finalement interrompu leurs sessions de concerts pour poser leurs valises à Venice (Californie) pendant le temps nécessaire à l'élaboration de leur nouveau projet. Ils sont arrivés en Californie avec plusieurs maquettes mais c'est en studio que l'album s'est réellement construit, la plupart des compos ayant subi un énorme lifting, sans parler des morceaux qui ont été conçus à ce moment-là. Rompant avec ses habitudes, RED FANG a confié la production à Ross Robinson (SLIPKNOT, KORN, AT THE DRIVE IN, CURE) lequel est beaucoup intervenu pour pousser le groupe dans ses ultimes retranchements et sortir le meilleur de lui-même. Vous pouvez penser que cette formule toute faite un peu facile sent le réchauffé, mais l'écoute de Only Ghosts est le meilleur révélateur de l'évolution énorme dans le son de RED FANG. Et c'est précisément ce que recherchait la formation en confiant les rennes de son nouveau disque à ce producteur réputé pour son exigence et son intransigeance.

Vu de l'extérieur, Only Ghosts se présente sous un jour totalement nouveau et complètement différent des ambiances évoquées par les pochettes de Murder The Mountains et Whales and Leeches. Finies les forêts sombres et les créatures de cauchemar, place à des volutes hypnotiques, des courbes seventies, de l'or, du noir et un rouge primal. L'artwork du projet, pourtant conçu par le même graphiste que les précédents (Orion Landau, qui travaille pour Relapse Records), est une construction géométrique et non figurative très éloignée des incarnations habituelles du Stoner. C'est pourtant bel et bien de Stoner que les portlandais nous régalent une fois de plus, même s'il est mis à la sauce RED FANG. Le groupe n'a pas vendu son âme au diable et nous épargne une de ces prod américaines interchangeables reposant uniquement sur la puissance et le gros son. Ce qui fait le charme de RED FANG est toujours présent : mur de son de la basse mise très en avant dans le mixage, batterie ultra Heavy et sonnant en même temps bien naturelle, multipliant les roulements de caisse clair, les claquements et les tintements, dialogues de guitare entre Bryan Giles et le taciturne David Sullivan, partage du temps de micro entre le grognement enragé de Bryan Giles et le chant plus clair et enjoué de Aaron Beam. Les ingrédients n'ont pas changé, la recette n'a pas beaucoup bougé, mais la technique s'est améliorée.
La progression du combo est plus verticale qu'horizontale. On se rappelle que Whales and Leeches se démarquait des deux premiers albums par plus de Sludge et de noirceur, révélant une facette du quatuor qui avait déjà été travaillée sur Murder The Mountain mais pas à ce point. Personne n'a oublié le darkissime "Dawn Rising". Sur Only Ghosts le groupe creuse un sillon déjà exploité auparavant, ce qui peut décevoir les fans qui espéraient une claque magistrale. L'album agit moins directement. Il n'y a pas de tubes évidents comme "Prehistoric Dog", "Wires" ou "Blood Like Milk". Mais si on laisse passer la surprise initiale et qu'on se concentre sur la nouvelle proposition, on découvre un disque carré, au moins aussi émouvant que les précédents. Le progrès technique se traduit par une plus grande maîtrise instrumentale, des compos plus audacieuses et un plaisir d'écoute qui va croissant au fur et à mesure des nouvelles écoutes. C'est alors qu'on découvre ici et là quelques instants de grâce qui nous avaient échappé la première fois, comme une très belle intro à la basse, une outro à la guitare acoustique et d'autres surprises parsemées sur la galette comme des pépites de chocolat dans un cookie.

Forcément, après la grosse claque mise il y a trois ans par Whales and Leeches, les propositions de Only Ghosts ne sont pas aussi démentielles. Le groupe garde les pieds sur terre en restant ce pour quoi nous l'aimons tant. Ce nouveau projet révèle une progression dans la pratique, qui se vérifiera sûrement en concert dans l'exécution des morceaux anciens, ce n'est pas une immense surprise, mais c'est bien assez pour faire de ce quatrième opus un disque plein de charme, comme un Murder The Mountains 2.0 sans tube en puissance, mais avec suffisamment de chansons vraiment intéressantes pour venir élargir votre playlist RED FANG.



Ajouté :  Vendredi 10 Février 2017
Chroniqueur :  Rivax
Score :
Lien en relation:  Red Fang Website
Hits: 828
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 26/9/2017 à 01:57:34 en : 0,1267 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar