METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· EOSTENEM (FRA) …
· 6:33 (FRA) - Ho…
· HOLLOW CORP. (F…
· PITBULLS IN THE…
· HAVOK (usa) - D…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· CONVERGE (usa) …
· GARMONBOZIA INC…
· AMORPHIS (fi) -…
· EDGUY (de) - El…
· NASUM (se) - No…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 83 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MELTED SPACE (FRA) - From The Past (2012)








Label : Totentanz Prod.
Sortie du Scud : 30 mars 2012
Pays : France
Genre : Metal Opéra
Type : Album
Playtime : 18 Titres - 80 Mins





Ne dit-on pas que si Vivaldi avait été un contemporain, il composerait probablement du Metal ? La maxime est bienvenue car aujourd’hui, nous sommes confrontés à MELTED SPACE, un projet français très singulier qui marie admirablement bien le sens de composition magistral qu’on retrouve dans la musique classique avec le Metal au sens le moins extrême du terme. Cette rencontre qui n’est plus improbable depuis l’avènement d’HAGGARD et autres THERION sera assurément inoubliable, car au-delà de tout le potentiel strictement musical de cette sortie, ce sont les moyens déployés par son fondateur, Pierre Le Pape (WORMFOOD) qui impressionnent. Un double-CD livré dans un somptueux digipack avec artwork signé Nornagest d’ENTHRONED qui matérialise une œuvre découpée en trois livres et répartie entre plus de 25 musiciens issus pour la majeure partie de la scène française, le garçon n’a pas vraiment eu de choix à faire entre la qualité et la quantité. Il a pris les deux !

L’heure est maintenant venue d’ouvrir le premier livre, « Gods Of The Ancient Times ». Avant cela, il convient de préciser que pour compléter son line-up de base, Pierre s’est entouré de personnages tels Adrien Grousset (HACRIDE), Brice Guillon (TWINDAYS) et Gaël Barthélémy (SVART CROWN), auxquels viennent se greffer différents intervenants. Citons pêle-mêle pour ce premier livre Virginie Goncalves (KELLS), Pierrick Valence (AGRESSOR, ex-SCARVE), Jésus « The Butcher » (OFFENDING), Talena Cuthbert (GONE TIL WINTER), Liesbeth Cordia (ANNATAR) ou Manuel Munoz (ex-THE OLD DEAD TREE), en soulignant qu’à l’instar d’une pièce de théâtre, le temps de parole de chacun est saucissonné sous forme de répliques. Si on devait s’arrêter uniquement à la musique sans prendre en compte les intervenants, on commencerait par souligner le côté éminemment travaillé de l’affaire. Cet album est très éloigné du Metal symphonique, comme on pouvait l’imaginer à tort. On se rapproche davantage du Metal mélodique à tendance Gothic, avec des tempos parfois très lents, remplis de spleen. Les claviers sont loin d’être grandiloquents, mais apportent toute la subtilité nécessaire à ce type d’œuvre, à l’image de « The Gods Are Living » qui effectue une belle remise en question du haut de son Death violent teinté d’orgues. Tout ça est habilement orchestré par Pierre, dont les superbes parties composées aux claviers (« All Together ») viennent tenir tête à des créations qui regorgent de brutalité et de malice. Ce premier disque est un véritable ascenseur émotionnel, qui nous fait traverser différents états et humeurs, de la quiétude la plus absolue aux tourments les plus viscéraux. De plus, ça fait vraiment chaud au cœur de réentendre Manuel Munoz, lui qui avait laissé la scène française orpheline de sa voix si particulière. Le deuxième CD qui se partage les deux autres livres emprunte peu ou prou le même chemin que le premier. Trois artistes seront présents sur le second ouvrage (Emilie Plaquin, professeur de chant à la Clef de Saint-Germain en Laye, Vanessa Lauriola, chanteuse pour SYLAE et Dagoth, compositeur pour OTARGOS) et neuf sur le troisième, parmi lesquels Arnaud Strobl (CARNIVAL IN COAL), Lucie Blatrier (A QUIET DAY FOR MELLOW DREAMS), Michael Rignanese (DESTINITY), Bastich (FLESHDOLL), Maxime Beaulieu (EMBRYONIC CELLS) et l’excellent Sire Cédric. D’une façon générale, ce volet est beaucoup plus axé sur les ambiances, le lyrisme. On y retrouve assez peu les guitares tranchantes, les aspects les plus métalliques. Tout est vraiment basé sur l’émotion transmise par les voix, notamment avec un très beau duo vocal Emilie / Vanessa sur le final de « This Immortal Love » ou dans l’intervention des Démons (Belial, Lucifer, Tezcatlipoca) sur « Act II – Now And Always ». A noter le très réussi « Dante’s Memory », interprété de voix de maitre par Arnaud Strobl. Et si globalement, ce From The Past s’adresse à un public bien ciblé, qui recherche un compromis habile entre poésie et Metal, le tout emballé dans des ambiances très recherchées, aux limites de la théâtralisation dans le concept et totalement immergé dans l’esprit de l’opéra dans l’exécution et le choix des artistes, il saura ravir à court terme ceux qui veulent simplement de l’évasion, du dépaysement.

Ce travail titanesque ne souffre d’aucun défaut majeur. Bien sûr, on aurait privilégié un final un peu plus échevelé, un peu plus épique, une réunion solennelle et transcendante de tous ces protagonistes, alors qu’on doit se contenter d’une compo faussement planante qui s’achève en queue de poisson. Mais c’est bon signe. On aurait aimé que le plaisir dure plus longtemps, avoir droit à un dernier rappel. Je doute qu’on réentende une nouvelle pièce de MELTED SPACE de sitôt, alors en attendant, celle-ci sera suffisante pour aller tutoyer les étoiles une première fois.



Ajouté :  Lundi 12 Mars 2012
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Melted Space Website
Hits: 5870
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/2/2019 à 20:02:30 en : 0,0778 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar