METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· RATOS DE PORAO …
· DARK FORTRESS (…
· KATATONIA (se) …
· RESURRECTURIS (…
· MALMORT (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· CRUCIFIED BARBA…
· GLENN HUGHES (u…
· LA ROTONDE FEST…
· ALCEST (FRA) - …
· METAL THERAPY F…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 84 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

HEATHEN (usa) - Evolution In Chaos (2010)






Label : Mascot Records / Socadisc
Sortie du Scud : 25 janvier 2010
Pays : Etats-Unis
Genre : Bay Area Forever !
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 69 Mins





Quel come-back mes aïeux, quel come-back !!! Si vous avez l’habitude de parcourir mes chroniques, vous savez déjà tout le bien que je pense d’HEATHEN (Sinon, lisez ceci), et tout ce que ce groupe disparu trop tôt aurait pu apporter à la scène Metal de la fin des 80’s.
Après un second album, Victims Of Deception qui effectivement en avait déçu plus d’un, le groupe avait sombré, comme la multitude d’autres combos n’ayant suscité qu’un intérêt poli à cette époque. Trop d’albums avaient tué dans l’œuf des projets ambitieux, et nous avions payé le trop plein de signatures insipides de maisons de disques peu regardantes sur la qualité.
Mais l’histoire garde toujours dans un recoin de sa mémoire ses héros. Et parfois le hasard fait bien les choses. Intrigué par une vidéo laissée par un ami (Hey Jay !) sur le profil de sa page F******* (site communautaire surpeuplé que tout le monde reconnaîtra), et ses louanges incessantes sur un nouvel album à paraître, j’ai finalement décidé de jeter une oreille, timide il faut l’avouer, sur ce nouvel album que l’on attendait plus, très justement nommé Evolution Of Chaos. Très en phase avec son époque, cet intitulé, qui pour certains ne sera rien de plus qu’un nom d’album comme un autre, définit avec plein de justesse une ère ou l’anarchie des sentiments domine, et où il est plus facile de détruire que d’essayer de reconstruire sur des bases saines.
Conscients que la fin de leur histoire avait un arrière goût d’inachevé, Lee Altus, Dave White et Darren Minter remettent le couvert en espérant que le souper prenne cette fois ci des allures de réveillon sauvage, ou aucun convive ne sera épargné.
Et après une courte intro assez bien troussée il faut l’avouer, la soirée démarre, et sous les meilleurs auspices. « Dying Season » s’intronise message d’accueil, et nos hôtes ont dressé la table avec un soin extrêmement méticuleux. Les riffs estampillés Bay Area sont là, le rythme est rapide, la syncope redoutable, et les soli performants. Pas de doute, il s’agit bien du HEATHEN de Breaking The Silence que nous retrouvons là, ceux là même qui savaient créer une alchimie parfaite entre la furie la plus totale et la mélodie fatale. Mes oreilles n’en croient pas encore leur marteau et leur enclume, mais la saignée, bien que juste entamée, poursuit son travail de sape sur « Control By Chaos », et taille mes veines d’un rouge sang qui ne demande qu’à couler. Cette rythmique, ces guitares affamées, ce chant vindicatif mais harmonieux, tout est ciselé dans le diamant le plus fin, et l’on se prend à headbanger comme il y a 20 ans, l’air crétin, mais heureux. Deux morceaux, et l’affaire est déjà pliée.
Fidèles à leur habitude de développer une chanson sur un timing démesuré, les membres d’HEATHEN n’hésitent pas à placer au début de l’album un titre épique de plus de 11 minutes. « No Stone Unturned » est un manuel à l’attention des apprentis compositeurs ambitieux, et l’on se prend à son écoute à rêver à « Worlds End », voire même pourquoi pas à un « One » de METALLICA, auquel le groupe a emprunté bien des recettes. Un développement majestueux, qui passe par toutes les ambiances possibles, et qui place l’auditeur dans une position enviable. Celui de témoin d’une renaissance d’un phoenix que l’on croyait définitivement brûlé aux tréfonds de l’enfer de l’indifférence.
« Arrows Of Agony », de facture plus classique, assure un retour à la réalité salvateur, avec son riff sorti tout droit des caves d’EXODUS (après tout, Lee Altus n’en fait pas partie pour rien !), et « Fade Away » enfonce encore un peu plus le clou, ce qui doit rendre Gary HOLT bien fier de sa descendance.
Alors bien sur, il s’agit d’une influence évidente, mais toutefois mâtinée d’un savoir faire tout à fait personnel, qui permet à HEATHEN d’accéder à des hauteurs qu’EXODUS n’a jamais atteinte, même sur ses plus fameux efforts.
Et le parfum celtique de « A Hero’s Welcome » viendra étayer cette thèse. Bien que fortement pimenté par des guitares lourdes et revendicatives, mais toujours à la pointe de l’harmonie, cette pause quasi mélancolique aère l’album et lui ouvre des horizons si vastes qu’ils en deviennent grisants.
On se dit que cette sarabande va bien finir par s’essouffler et que le groupe va manquer de cartouches, mais l’accrocheur « Undone » vient derechef contredire ce postulat, avec une fois de plus des riffs calqués sur une batterie hystérique. Le chant est toujours égal à lui-même, agressif, profond, et jamais lassant de part ses variations permanentes.
« Bloodkult », c’est un peu le défouloir. Rien de bien novateur, mais une puissance et une hargne indiscutable, qui lorgne sévère du côté de TESTAMENT. Bay Area je vous dit !!!Et un refrain fédérateur qui n’a pas fini de faire se brandir les poings d’un public totalement acquis à la cause.
L’ombre de METAL CHURCH plane sur l’irrésistible « Red Tears Of Disgrace », se partageant la paternité d’un titre avec FLOTSAM & JETSAM (Red Tears Of Disgrace/No Place For Disgrace, même combat ?).
Quant à « Silent Nothingness », qui n’a de silencieux que le titre, il achève l’ouvrage de main de maître en plaçant HEATHEN au firmament des groupes injustement ignorés, mais qui vont bien finir par recueillir les suffrages d’un public qui ne pourra pas plus longtemps occulter un tel savoir faire.
HEATHEN, avec cet Evolution Of Chaos, crée une mini révolution chez les survivants d’un style qui semble revenir au premier plan de nos jours. Ils prouvent qu’avec de la ténacité et une bonne dose de talent, on peut obtenir le plus parfait des mariages entre la violence et la mélodie. Je défie quiconque d’écouter cet album, et de ne pas trouver chaussure à son pied.
Il en est des résurrections comme des retours de flamme en amour. Certaines sont vouées à l’échec dès le début, d’autres semblent promettre une passion infinie jusqu’à la mort.
J’espère simplement que cette fois ci, vous ne laisserez pas passer une telle occasion de bonheur.



Ajouté :  Vendredi 12 Mars 2010
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Heathen Website
Hits: 15477
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/11/2018 à 23:10:43 en : 0,1367 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar