METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· LEAVES EYES (de…
· VULCAIN (FRA) -…
· GRAVE (se) - Ol…
· ELVARON (FRA) -…
· CRYPTOPSY (ca) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MASS HYSTERIA (…
· TRUST (FRA) - Z…
· WASP (usa) - Ro…
· MOONSPELL (pt) …
· DARKANE (se) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 71 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

STAR OF ASH (no) - The Thread (2008)






Label : Mnemosyne Productions / Candlelight Records
Sortie du Scud : 26 mars 2008
Pays : France
Genre : Ambiant / Expérimental
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 42 Mins
Piste Multimédia présente sur le CD




Mais… mais… what the fuck ? Il n’y a rien de Metal dans ce skeud ! Patron, tu t’es fait arnaquer ! Je souhaite être remboursé ! Redevenons sérieux un instant. Soit, il ne s’agit pas de Death incisif, ni de Black mortuaire, ni de ce que vous voulez d’autre en rapport avec le Metal et ses nombreux dérivés. Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier un autre genre musical qui est l’ambiant. Et c’est justement ce à quoi l’on a affaire ici. Mais la question reste en suspens, pourquoi un album de ce genre sur un webzine orienté Metal ? Je pense, à juste titre, que la réponse la plus probable serait de s’intéresser un instant aux personnes qui se cachent derrière le pseudonyme de STAR OF ASH. Et, puisque je me doute que peu d’entre vous connaissait ce groupe avant de tomber sur cette chronique, je ferai donc d’une pierre deux coups. Vous souvenez-vous du groupe PECCATUM, ou encore mieux d’EMPEROR, et de leur frontman commun : Ihsahn ? Eh bien, ici, c’est de sa femme dont vous êtes en présence, Ihriel aka Heidi Solberg Tveitan dans la vie de tous les jours. Et la jeune femme n’en est pas à ses premiers pas avec son one woman band. Un premier album (Iter.Viator) était déjà sorti en 2002. Et pour The Thread, la belle s’entoure à nouveau, à peu près, des mêmes invités ; soit, pour les principaux : son mari, Kristoffer Rygg (ancien chanteur d’ARCTURUS), le compositeur allemand Markus Reuter, et le cyber-punk japonais Kenji Siratory. Les autres participants se contenteront d’apporter des lignes de percussions, de basse ou de guitare.
Toutes ces personnes apportent à The Thread une dimension unique. Un album qui, d’ailleurs, porte bien son nom puisqu’un fil de notes pianotées en compose son squelette mélodique et bordé de mélancolie ; des notes claires et distinctes qui sonnent soit naturellement, ou bien bénéficient d’un effet d’écho associé à un évanouissement en fin de tonalité, densifiant l’atmosphère brumeuse qui s’impose progressivement (« How To Invent A Heart », « Epilogue »). Tour à tour, guitares et violons se manifestent sans jamais s’imposer ni prédominer sur cette structure moléculaire, agissant comme des nerfs titillant de lointaines émotions laissées trop longtemps enfouies. Basse et batterie se montrent consistantes, capables de se faire aussi intimistes qu’oppressantes (« Him And Her », « The World Spins For You »), elles rythment les morceaux avec précision. Plus l’on avance, plus l’atmosphère devient grasse et inquiétante. Le côté expérimental de STAR OF ASH ressurgit alors dans ces moments d’une noirceur totale (« Drag Them Down », « The Snake Pit »), laissant échapper des bruitages électroniques aux instants opportuns, augmentant le malaise qui règne alors. Néanmoins, le piano qui structure chaque morceau reste l’élément le plus dérangeant, au sens émotionnel du terme. Son omniprésence en fait un fil surnaturel auquel on essaie de se raccrocher sans jamais vraiment y parvenir. The Thread pourrait presqu’être un album instrumental, tant l’utilisation des divers instruments a été calculée pour porter l’album à elle-seule. Cependant, au troisième titre, sur une envolée de violons, une voix douce, pure et aérienne se pose, faisant frissonner chaque particule de notre être. On retrouvera le chant d’Ihriel sur le titre suivant, apportant une once de lumière dans l’ambiance apocalyptique qui règne ; puis dans un duo alterné, sur « Crossing Over », avec Kris Rygg. Le résultat, bien qu’un peu pop, est envoûtant et éthéré. A contrario, on regrettera « Blood, Bones And A Skull », porté par le chant seul de Kris, qui, au final, avec son lot de distorsions sur les guitares, entre en contradiction avec les autres compositions poétiques et délicates. Sur le titre bonus, « Neo Drugismo », apparaît Kenji ; un morceau un peu à l’écart de l’ambiance générale que l’album a réussi à instaurer, mais qui n’en reste pas moins dérangeant avec des paroles parlées piégées dans des boucles électroniques, le tout sur fond de piano et de tambours de parades.
Avec The Thread, STAR OF ASH réalise une très belle bande-son de son catharsis, qui nous fait voyager entre les émotions avec aisance. Un album qui convient parfaitement si l’on recherche un petit moment de solitude à l’écart du monde, pour se plonger dans ses pensées, ses envies, et ses sentiments…



Ajouté :  Jeudi 22 Octobre 2009
Chroniqueur :  CyberIF.
Score :
Lien en relation:  Star Of Ash Website
Hits: 7209
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/11/2018 à 03:57:19 en : 0,1841 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar