METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· THE OLD DEAD TR…
· KRONOS (FRA) – …
· SOULFLY (br) - …
· EVIDENCE ONE (d…
· MAROON (de) - T…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE TOMMYS (uk)…
· DANKO JONES (ca…
· BEATALLICA (usa…
· BEHEMOTH (pl) -…
· W.O.A WACKEN OP…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 94 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MASTERLAST (usa) - Mastery Of Self (2006)








Label : Escapi Music / Nocturne
Sortie du Scud : 29 septembre 2006
Pays : USA
Genre : Metal Tribal/Indus
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 46 Mins





Il est bien difficile de coller une étiquette à ce jeune groupe New-Yorkais formé en 2002 par deux nanas, Lizza Hayson au chant et Val Glauser à la guitare, rejointes par des musiciens masculins. MASTERLAST évolue dans un registre particulier : sur des bases Heavy, voire Thrash sont ajoutées de nombreuses sonorités tribales ainsi qu’un lourd apport d’indus. Le résultat est donc en permanence tiraillé entre deux styles que l’on pouvait croire opposés mais qui forment ici une étrange harmonie. La cithare côtoie les samples sur « Highmax », le djembé rythme les riffs de « Monkeys », etc.
Cette hybridation fait de Mastery Of Self le type d’album que beaucoup détesteront. Pourtant, s’il est vrai que la première écoute est assez déroutante, il faut admettre que le résultat ne manque pas de charme ni d’intérêt. Et l’on se laisse vite gagner par ce style particulier.
Les riffs sont souvent puissants et les rythmes rarement rapides, les refrains très efficaces. On pense tour à tour à SEPULTURA, NINE INCH NAIL, WHITE ZOMBIE ou SIDILARSEN pour n’en citer que quelques-uns.
Le chant joue également avec la mixité des styles à plusieurs reprises, notamment sur « Run Far From Me » où les couplets sont incantés à la façon des Indiens d’Amérique tandis que le refrain est hurlé. En outre Lizza Hayson alterne chant clair et guttural, tantôt mélodieux, tantôt effaçant toute trace de féminité.
Mastery Of Self est une curiosité intéressante qui ne laissera pas indifférent et qui recèle quelques grands moments à condition de ne pas avoir peur de la mixité des genres.



Ajouté :  Vendredi 06 Octobre 2006
Chroniqueur :  Alcor
Score :
Lien en relation:  Masterlast Website
Hits: 9049
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 25/9/2017 à 22:35:49 en : 0,133 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar