METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ATLANTIS CHRONI…
· MASS HYSTERIA (…
· ANNIHILATOR (ca…
· DARK FUNERAL (s…
· HEAVENLY (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE 69 EYES (fi…
· G3 (usa) - Pala…
· EUROPE (se) - L…
· MALARIAH (FRA) …
· MASS HYSTERIA (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 86 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

KILLERS (FRA) - Champigny Sur Yonne (08/04/02)

Autres Groupes Présents au concert : POOH - KOROBOREE - NO SOBRIETY - GOD ASS
Date du Concert : 8 Avril 2002
Lieu du Concert : Salle des fêtes (Champigny Sur Yonne)


Enthousiaste ! Voilà mon état d'esprit alors que je monte dans ma fière R19 pour me rendre dans la campagne bourguignonne, tout content qu'il se passe enfin quelque chose de bien métallique dans ma région. Seule ombre au tableau, un rhume gluant qui me colle au pif depuis 3 jours, mais équipé de suffisamment de PQ pour affronter la soirée, je suis confiant.

Me voici donc dans la place. Immédiatement, grosse impression du coté de l'organisation: grosse sono, fort belle scène avec tout un tas de rampes du meilleur effet, lights qui m'ont l'air à la hauteur. Décidément, tout cela renifle la bonne soirée en perspective, d'autant plus que le public est présent, ce qui est plutôt rassurant et à mon avis assez normal connaissant la notoriété de KILLERS dans la région.

Le début des hostilités se fait en force avec POOH, petit groupe local délivrant un néo métal énergique. Rien de bien nouveau ni de transcendant, mais je dois reconnaître que dans le genre, POOH maîtrise son affaire, ça tient bien la route, et le petit plus apporté par la jolie brunette au chant ne laisse pas indifférent. Sympa pour réchauffer les esprits.

Viens le tour de KOROBOREE. Quelques poilus se présentent à l'avant, au premier titre on sent que KOROBOREE n'en est pas à sa première scène. Première impression : un excellent chanteur avec une pêche excellente, qui trouve ses marques très rapidement et communique très bien avec le public. Ca renifle (même avec ma crève) le Maiden à plein nez, mais j'avoue que sans connaître le moins du monde le groupe j'avoue que j'ai été surpris, c'est carré, ça tourne, et même s'il est clair que ce groupe est tombé dans la marmite du heavy-thrash des 80', ça riff sévère et le chant fleure bon la conviction. Le son est à la hauteur, la gomme et la détente sont au rendez-vous, bref, un bon groupe qui connaît son affaire. Les petits enfants il est temps d'aller se coucher et d'appeler au secours...

NO SOBRIETY monte sur scène. Ceux là, j'en ai déjà entendu parler dans divers mags, il paraît que c'est du sérieux. Effectivement, mes sinus encore chargés de liquide gluant se sont d'un seul coup vidés aux premières notes du combo de Rambouillet. Il est clair que le groupe a fait ses armes et que la rigolade n'est pas à l'ordre du jour. Le son est surpuissant, parce que je me mange un mur de guitares dans la tête. En regardant alentours, je vois que le public est un peu sceptique.
Manifestement, certains ne sont pas habitués à se prendre du gros Death Métal de ce type dans la face, jusqu'à ce que le chanteur, qui était resté debout sans bouger durant une sorte d'intro mélodique envoi alors d'un seul coup la sauce, et attrape quelques gars qui traînaient devant la scène. C'est l'étincelle qui a mis le feu aux poudres, puisque ça a été seul coup le délire total dans la place ! Le public secoue la touffe à s'en éclater les cervicales, plein de mecs montent sur scène, c'est la grosse folie ! Une folie qui va durer 50 minutes, pendant lesquelles NO SOBRIETY va nous assener des dizaines de riffs complètements décapants, enchaînés par des breaks très surprenants, des parties de blast hyper violentes suivies de très belle parties heavy mélodique. La combinaison des deux chants, l'un très grave à la Chris Barnes, l'autre (du second guitariste) s'accordant quelques tons plus haut en frisant le black est hyper efficace. Tout ceci sent le travail acharné ou rien n'est laissé au hasard, et sur scène ça bouge grave. Donc si vous ne l'avez pas compris, il s'est passé quelque chose là. Je suis, comme le reste de la salle, sur le cul, et j'en redemande très vite. Vu la prestation, il ne fait aucun doute pour moi que NO SOBRIETY va aller loin. Je prends les paris !!

Mise en place de la scène rapide et KILLERS nous fout une grosse baffe avec un "Fils de la haine" d'entrée, le genre de titre qui ne fait pas dans la dentelle et c'est immédiatement l'euphorie dans les premiers rangs. Le public est entièrement acquis à la cause du groupe, mais j'avoue pour ma part qu'après le déferlement de Death Métal précédent, le heavy ultra classique des basques manque un peu de gomme. Cela dit, les bourlingueurs du Métal français m'ont troué le cul en jouant plus de deux heures d'affilé sans aucun relâchement d'intensité, aussi bien physique que musical, du début à la fin.
J'ai aussi halluciné sur le dévouement d'un public qui vraiment s'est régalé. Je ne sais pas quels titres ils ont joué, et il est difficile de raconter un concert d'une telle longueur, mais l'ensemble des gens sur scène et dans le public est ravi.
Le groupe est soufflé par l'accueil, le public chante et hurle avant pendant et après les morceaux et KILLERS semble aussi motivé qu'au premiers jours (même si je n'étais pas bien grand pour le voir à cette époque là), la basse est agressive, les solos assassins et le chant suant le bon vieux métal efficace. Etant donné leur popularité et leur professionnalisme, je ne m'étonne plus de cet engouement pour KILLERS dans le paysage métallique français. Bravo.

C'est sur ces faits que je me suis barré. Mes excuses pour le dernier groupe, mais l'heure très tardive et cette putain de crève revenue m'ont inexorablement attiré vers mon lit. Bravo aux organisateurs pour cette excellente soirée. Le Métal en France montre qu'il peut encore nous mettre de grosses baffes, c'est ça l'essentiel...


Ajouté :  Mardi 09 Avril 2002
Live Reporteur :  Tiamat
Score :
Lien en relation:  Killers Website
Hits: 18590
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 14/11/2018 à 16:46:35 en : 0,0895 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar