METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· EQUILIBRIUM (de…
· ESCAPE THE FATE…
· HEAVENLY (FRA) …
· SUPERSCREAM (FR…
· BONES BRIGADE (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· TRUST (FRA) - Z…
· RAMMSTEIN (de) …
· NIGHTWISH (fi) …
· STATUS QUO (uk)…
· SIX FEET UNDER …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 81 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

VS FEST #1 (FRA) - La Loco à Paris (21/03/04)


Groupes Présents au concert : GARWALL, SCARVE, THE OLD DEAD TREE, NO RETURN, GOJIRA, LOUDBLAST
Date du Concert : Dimanche 21 mars 2004
Lieu du Concert : La Loco (Paris, France)
Crédit Photo : Didi

Un mois ! Ca faisait presque un mois que je n’étais pas allé à un concert !!! Autant dire qu’à la cadence à laquelle je carbure depuis quelques années, je commençais à ressentir un effet de manque conséquent ces derniers jours…
Heureusement, l’affiche 100% française - et 90% extrême - qui se profilait ce soir à la Loco avait de quoi rassasier un affamé comme moi… Et près d’un millier d’autres par la même occasion, puisque le concert de ce soir était annoncé sold-out !

GARWALL a déjà entamé son set quand je pénètre dans la salle. Peu de temps me sera nécessaire pour entrer dans son Black Mélodique très brutal et technique, toujours aussi parfaitement interprété, et en plus ce soir, servi par un excellent son ! Je ne doute pas que certains aient pu trouver leurs compos linéaires, mais pour ma part, je reste toujours impressionné et captivé par la musique de ce groupe, même passé l’effet de surprise ! (8/10)

Pas d’effet de surprise pour SCARVE non plus, que j’ai déjà vu et apprécié à plusieurs reprises ces dernières années… Par contre, cette prestation, sans être mauvaise, va me laisser un arrière-goût de « je les ai connus bien plus en forme ». J’incriminerai le son, assez dégueu quand même, la set-list, qui a fait la part belle au nouvel album que je ne connais pas encore (oui oui, ça c’est de ma faute) et peut-être aussi le relatif manque de présence des musiciens, notamment des chanteurs. Heureusement, la fin va rehausser le niveau avec « Emulate The Soul » et deux nouveaux morceaux brutaux et efficaces qui m’ont bien accroché. Et bien sûr, je dois mentionner Dirk Verbeuren : à chaque fois que je vois Scarve, je scotche pendant au moins un morceau entier sur lui… Le jeu de ce batteur me fascine !!! (7/10)

Après un temps d’attente un poil longuet, c’est au tour du groupe quelque peu « extra-terrestre » de la soirée d’enflammer les planches : THE OLD DEAD TREE et son Metal Atmosphérique ! Je me doutais que cela allait être un sacré défi pour les parisiens de défendre un set plus émotionnel au milieu de toutes ces brutes… Ca aura été difficile, en effet, la grande majorité du public n’étant absolument pas là pour eux. Heureusement, dans les premiers rangs, il y avait assez de fans pour mettre un peu d’ambiance. Et The Old Dead Tree ne va pas se décourager, et va nous servir une prestation quasiment irréprochable… Un cran en dessous des concerts de fin décembre quand même, et encore, peut-être seulement sur le début. Manu est toujours aussi impérial à la guitare comme au chant (et s’exprime de plus en plus facilement entre les morceaux), les deux nouveaux morceaux font mouche et les anciens restent des hits efficaces et particulièrement touchants… Un grand moment pour ma part. Notons que c’est un des derniers concerts avec Franck à la batterie… (9/10)

La fosse se remplit à nouveau alors que les rideaux s’ouvrent sur les thrasheurs de NO RETURN, qui vont s’employer à satisfaire la soif de brutalité du public ! Evidemment, il n’y a pas à s’inquiéter sur leurs chances de réussite : malgré leur récent nouveau line-up – please welcome Boban (ex-Korum) à la batterie ! – No Return reste encore et toujours la machine de guerre que chacun connaît bien ! Même si le concert de janvier dernier au Killer Fest était encore meilleur à mon goût. S’enchaînent donc une flopée de hits tirés des deux derniers albums (« Machinery » et « Self Mutilation ») et deux nouveaux morceaux visiblement déjà allègrement adoptés par le pit parisien. Moreno confirme la bonne impression qu’il m’avait laissée lors du Killer Fest : une voix Death puissante, une bonne présence scénique ; je trouve néanmoins ses quelques parties en voix claires perfectibles. Nul doute qu’au prochain concert la machine sera encore mieux huilée ! (8/10)

C’est maintenant au tour de GOJIRA de venir remuer nos cervicales ! Visiblement, c’est le groupe le plus attendu ce soir (par moi en tout cas, c’est certain !) Que dire ? Voilà le genre de concerts qui me fait perdre tout mon vocabulaire… La prestation des landais va être dantesque ce soir : calculatrice, millimétrée, d’une puissance phénoménale… Avec un son gigantesque ! Une interprétation hors norme (quel batteur, mais quel batteeeuuuur !!! Il est dingue ce type, et qu’est-ce qu’il est bon !) Une véritable jouissance métallique !!!! Niveau set-list, on a eu beaucoup de morceaux de « The Link », ainsi que plusieurs de « Terra Incognita » (pas de « Clone » ce soir par contre). Le groupe se plaît à s’amuser avec son public, du moins ceux qui connaissent bien leurs morceaux, pour mieux le scotcher ensuite. L’apothéose sera bien entendu atteinte sur « Embrace The World » : je crois que j’avais rarement vu une fosse aussi déchaînée que pendant ce morceau. Ca a été la guerre !!! Je n’ai moi-même pas résisté à la tentation ! A chaque fois que je vois ce groupe sur scène, j’en ressors encore plus conquis… Ils vont finir par me faire pêter un câble ! Donc le groupe de la soirée pour ma part !!!! (et c’est n’importe quoi ce paragraphe) (10/10)

Heureusement que LOUDBLAST va mettre un peu de temps pour s’installer, ça permet au public de souffler un minimum après le cataclysme landais qui vient de s’abattre sur la Loco ! Après Gojira, je m’inquiète d’ailleurs un peu de l’effet que va bien pouvoir faire cette légende du Metal Français des années 90, qui signe donc son grand retour en ce moment… Inquiétudes vite dissipées : Loudblast va nous servir une prestation des plus efficaces. Sur les quatre premiers morceaux, le groupe va jouer les trois que j’attendais le plus, à savoir « Presumption », « Subject To Spirit » et « Cross The Threshold » (avec les bruitages de rigueur)… C’est vous dire si je vais rapidement rentrer dans l’ambiance ! Et la suite sera à cette image : quelques morceaux du dernier album (ça m’a l’air de bien cartonner d’ailleurs) et beaucoup de classiques, allant du premier album jusqu’à « Fragments », dont ils vont quasiment enchaîner trois excellents extraits vers la fin du concert (« Man’s Own », « Flesh », et un savoureux « Taste Me » en rappel !). Le tout est excellemment exécuté, donc finalement, Loudblast nous a fait un come-back scénique on ne peut plus réussi ! (9/10)

En conclusion, ce fut encore un grand concert dans son ensemble, même si j’attendais peut-être encore mieux de certains de ses acteurs… Nul doute que je me souviendrai longtemps des prestations de Loudblast et surtout de Gojira. Vivement leurs prochaines apparitions scéniques ! J’ajouterais un clin d’œil plein de respect pour les organisateurs, dont on peut vanter les mérites, et qui prouvent qu’il y a largement de quoi faire avec la scène extrême française !


Ajouté :  Lundi 29 Mars 2004
Live Reporteur :  Didi
Score :
Lien en relation:  VS Webzine website
Hits: 17907
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 25/9/2017 à 04:19:55 en : 0,1001 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar