METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SHADEWORKS (be)…
· ANNIHILATOR (ca…
· ELVARON (FRA) -…
· ANOREXIA NERVOS…
· TRACY GANG PUSS…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NIGHTWISH (fi) …
· SCORPIONS (de) …
· PARADISE LOST (…
· KELLS (FRA) - L…
· LE MONDIAL DU T…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 166 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BLACK RAINBOWS (it) - Glazart à Paris (22/03/15)


Groupes Présents au concert : FLAYED (FRA), TEXAS CHAINSAW DUST LOVERS (FRA), THE MIDNIGHT GHOST TRAIN (usa), BLACK RAINBOWS (it)
Date du Concert : dimanche 22 mars 2015
Lieu du Concert : Glazart (Paris, France)

Ce dimanche, les Stoned Gatherings (organisateurs de concerts Stoner, Doom, Sludge à Paris) fêtent dignement leur centième avec une affiche généreuse en grosses bûches. Quatre groupes sont attendus sur la scène du Glazart. Dans cette ancienne gare routière de la petite ceinture parisienne, le gros son ne risque pas de gêner les voisins ! Et du gros son, le public va en manger. Entre le Classic Hard Rock de FLAYED, le Stoner Spaguetti de TEXAS CHAINSAW DUST LOVERS, le Heavy Blues de THE MIDNIGHT GHOST TRAIN et le Heavy Psych de BLACK RAINBOWS, la soirée promet d'être éclectique... mais surtout elle s'annonce bien Heavy.

La diversité de l'affiche attire un public varié. Du metalleux à gilet de cuir BLACK LABEL SOCIETY au jeune emo en perfecto bardé de badges en passant par le Fuzz lover à barbe, hoody et chemise de bûcheron, toute la famille des amateurs de gras est de la partie. L'organisation du show est excellente niveau musique: les groupes se succèdent sans temps mort et le son de la soirée a été parfait. Il reste cependant une marge de progression sur le bar intérieur et le stand de merch... louper le début d'un set parce qu'on fait la queue dix minutes au bar et ne pas arriver à acheter du merch parce qu'on ne comprend pas à qui s'adresser, c'est un peu frustrant !

Les Isérois de FLAYED ouvrent les hostilités ce soir. Le sextet case ses trois cordistes, son batteur, son clavieriste et son frontman sur la petite scène et envoie une musique qui met l'assistance, clairsemée mais motivée, dans le bain. Le Hard Rock très seventies du groupe avec ses dialogues de guitare, ses nappes de Hammond et un chant juste ce qu'il faut d'agressif met tout le monde d'accord. La soirée démarre bien.

Setlist FLAYED :
1.Sweet Coverage
2.Old Manners
3.Superhero
4.Don't Cross My Property
5.Upside Down
6.Novel
7.Monster Man
8.Machine Fun

Sans temps mort, les parisiens de TEXAS CHAINSAW DUST LOVERS prennent la relève. Le quatuor ouvre son set avec deux inédits extraits de son prochain album, "Dark Stuff" et "Me and the Devil". Ces nouveautés reprennent la recette musicale du groupe. C'est un Southern Rock mâtiné d'ambiances western à la Sergio Leone. L'ouverture reçoit un bon accueil. La sonorisation excellente fait bien ressortir le jeu de batterie groovy de Chris, la basse d'Etienne, le chant grave de Clem et les riff de Nagi. Le jeune guitariste a rejoint la formation fin 2014. C'est d'ailleurs sa fanbase qui occupe l'avant scène, scandant son nom et poussant des cris de midinettes. Le groupe n'a aucun mal à entraîner la salle dans son univers, notamment lorsque Clem invite le public à entonner à sa suite le howouhowouhowouho de "Back to Georgia". Vient ensuite "Car Crash", morceau le plus catchy du dernier EP Wolf is Rising, qui permet à la fosse de s'échauffer avec le premier pogo d'une soirée qui sera généreusement pourvue en danses musclées. "A Man Of Constant Sorrow" est l'occasion d'un bon petit solo de guitare de Nagi alors que sur "Sleepwalker", troisième inédit, c'est à l'harmonica qu'il accompagne une outro instrumentale un poil longue.
Jouer trois inédits sur un set de sept morceaux, c'était un pari osé. Il a donné aux fans des amoureux de la poussière de tronçonneuse du Texas un teaser alléchant du prochain effort et à ceux qui les découvraient une idée d'ensemble de l'univers musical d'un groupe définitivement cool en live.

Setlist TCDL :
1.Dark Stuff
2.Me and the devil
3.Back to Georgia
4.Car crash
5.Man of Constant Sorrow
6.Born Bad
7.Sleepwalker

Les premiers accords que Steeve Moss (guitare, chant) plaque sur sa Les Paul ne laissent en rien présager la folie que le trio du Kansas va déchaîner avec son long set. C'est une cover de Tom Waits, le très bluesy "Make it Rain" qui invite le public à se rassembler autour de la scène. THE MIDNIGHT GHOST TRAIN enchaîne avec une série de chansons plus Heavy les unes que les autres. Premiers gros parpaings, "Along the Chasm / Gladstone", suivi par "BC Trucker" sur lequel le pogo explose, emportant le public dans une liesse chaotique qui atteint une sorte d'apogée sur "One Last Shelter" avec un beau wall of death ! Répondant à la fureur de la salle par un jeu brutal, puissant et précis, le trio déroule toute la tracklist du dernier album Cold Was The Ground. L'exercice confirme que ce troisième méfait est une véritable compilation de bombes pour live ! Le gang ne faiblit pas, ne ralentit pas, ne s'arrête pas, enfonçant tout sur son passage comme un cheval emballé. Avec ce qu'il envoie comme bûches, une famille lapone pourrait se chauffer pendant tout l'hiver ! Brandon Burgham se déchaîne aux fûts, sa tignasse virevoltant au-dessus du kit. Steeve Moss balance des riffs modèle parpaing de 50 kgs. Il porte sa guitare très haut, la faisant reposant sur son énorme poitrail et accompagne son jeu d'un vigoureux headbang. Enfin Mike Boyne, le bassiste à carrure de bûcheron et grosse barbe noire, demeure monolithique une jambe droite, l'autre fléchie. Il double imperturbablement la guitare, monstre de calme au milieu de la tempête qui sévit autour. Les deux cordistes, très mobiles, se réunissent régulièrement sur le milieu de la scène pour jouer face à face en headbangant tels deux sumotori qui se défient mais ne se touchent pas. Steeve Moss tient le public dans la paume de sa main, l'incitant d'un geste, d'un riff ou d'une provocation à plus de furie. Plaquant un dernier accord sur "Foxhole", le frontman pose sa guitare et se laisse tomber de toute sa masse dans le public, ultime slammeur d'un show ultime. Le groupe ne dément pas sa réputation et ce n'est pas une vue de l'esprit de prétendre "They always play every show like it was their last, leaving tons of sweat and blood in their path" (ils jouent chaque show comme si c'était leur dernier, laissant des litres de sueur et de sang sur leur chemin). Ce set restera gravé pendant longtemps dans la mémoire de l'assistance.

Setlist TMGT :
1.Make it rain (Tom Waits cover)
2.Along The Chasm
3.Gladstone
4.BC Trucker
5.Arvonia
6.One Last Shelter
7.Canfield
8.n° 227
9.Straight to the North
10.Southern Belle
11.Into the Fray
12.Twin Souls
13.Mantis
14.Foxhole

Il est 22 heures quand les romains de BLACK RAINBOWS entament le dernier set de la soirée devant un public clairsemé. Personne n'aurait craché sur un petit quart d'heure de répit supplémentaire pour digérer le show de TMGT avant d'aborder celui-ci, beaucoup plus atmosphérique des romains. Il faudra un petit moment aux spectateurs pour entrer dans l'ambiance. Les italiens ne facilitent pas vraiment les choses, car ils ne sont pas très communicatifs ce soir. Première surprise, Dario Iocca, le bassiste du groupe a cédé la place à un autre musicien. Ce dernier, dissimulé derrière une imposante crinière reste statique et fermé, assurant la prestation sans erreurs ni passion. Alberto Croce (batterie) qui fait en général les back-voice ne chante pas et donne même l'impression de faire la gueule. Quant à Gabriele Fiori (chant, guitare), il adopte une posture fermée. Relativement statique et pas très souriant, il ne communique pas avec le public, sauf en toute fin de set pour remercier "les organisateurs, TMGT et les autres groupes qui se sont produits ce soir" (sic). La setlist est essentiellement constituée des chansons du dernier album, Hawkdope. La musique est excellente et petit à petit, les volutes de Heavy Psych entraînent le public dans l'univers du trio. "Hawdope" réveille un peu les danseurs, mais la musique plus Psychédélique que Heavy est surtout une invitation à la rêverie contemplative. Celle que suscitent les morceaux faisant la part belle à des délires instrumentaux hyper fuzzés comme "The Cosmic Picker" ou la reprise du "Black to Comm" de MC5 et sa longue outro instrumentale de plus de dix minutes. Gabriele Fiori, comme transfiguré par les trilles qui s'échappent de son instrument, envoie des soli arachnéens sur des nappes de fuzz. On touche au sublime. Les derniers échos de reverb s'éteignent et tandis que le groupe quitte la scène, une partie du public, lui emboîtant le pas commence à se diriger vers la sortie sans réclamer de rappel. Le trio qui devait s'attendre à un peu plus d'enthousiasme remonte sur scène au pas de course et entonne "Viper Tongue", un morceau inédit et unique rappel avant de quitter définitivement la scène sous de maigres applaudissements.
Petite déception sur ce show techniquement sans faute mais humainement assez froid. C'est d'autant plus triste que Gabriele Fiori avait annoncé peu de temps auparavant dans une interview à RockHard "Je pense que le concert de Stoned Gathering de Paris sera le point culminant de cette tournée". Le groupe a joué un set en demi-teinte ce soir mais le running order le plaçant en dernière partie y est probablement pour quelque chose. Ne laissez pas TMGT jouer avant vous, tels des Attila du Heavy Rock, là où ils passent, l'herbe ne repousse pas !

Setlist BLACK RAINBOWS :
1.No Fuel No Fun
2.Wolf Eyes
3.Hawkdope
4.Hypnotize My Soul With Rock n' Roll
5.Heavy Psych Casbah
6.The Prophet
7.The Cosmic Picker
8.Black to Comm (MC5 Cover)
9.Rappel : Viper Tongue


Ajouté :  Vendredi 03 Avril 2015
Live Reporteur :  Rivax
Score :
Lien en relation:  Black Rainbows website
Hits: 6405
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/9/2017 à 20:14:48 en : 0,133 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar