METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· EPICA (nl) - Si…
· DIRTY THRILLS (…
· OCEAN (FRA) - G…
· DREAM THEATER (…
· DELAIN (nl) - C…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE GATHERING (…
· TURISAS (fi) - …
· LACUNA COIL (it…
· SHAKA PONK (FRA…
· ICED EARTH (usa…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 86 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SERENITY (at) - Georg Neuhauser (Nov-2015)


Si SERENITY n'a que quatre albums à son actif, la formation existe depuis 2001 ! Il lui aura fallu du temps pour s'imposer sur la scène Métallique. Il faut bien dire que la stabilité au sein de SERENITY a été mise à rude épreuve tout au long de ces années ! Formé à l'initiative de Georg Neuhauser, le gang développe un Metal symphonique dont les textes sont fortement inspirés par des thèmes historiques chers au sieur Georg. Il faut dire que notre lascar possède plusieurs cordes à son arc ! Car outre le fait d'être le chanteur et leader attitré de SERENITY, il également professeur d'histoire en université. Ce qui lui permet de pouvoir développer des histoires liées à des personnages historiques comme Napoléon, Marco Polo ou encore Beethoven et d'imaginer pour chaque album un concept précis et détaillé. Un cours d'histoire version Metal, une de ses ambitions non dissimulée. Le but étant d'allier l'utile à l'agréable et d'amener les fans à s'intéresser à son autre passion l'histoire ! Si Georg Neuhauser s'avère être le chanteur attitré du combo, les voix féminines sont très présentes sous la forme de spécial guest comme Amanda Somerville ou Clémentine Delauney (soprano française officiant chez VISIONS OF ATLANTIS) qui a sévi au sein de SERENITY de 2012 à 2015 sur album et sur scène. Pour ce nouvel album, Georg a choisi de s'intéresser cette fois-ci à une autre sommité historique qu'est Léonard De Vinci. Codex Atlanticus est donc une nouvelle fois un concept ambitieux qui retrace une partie de la vie du célèbre peintre, homme de science et inventeur. Exit les voix féminines et retour aux sources puisque Georg assure la majorité des parties chantées. Non content de revenir avec SERENITY, le bougre est aussi au coeur de l'actualité avec un nouveau projet : PHANTASMA (The Deviant Hearts). Il s'agit d'un Rock Opéra ou la charmante Charlotte Wessel (DELAIN) est la chanteuse et compositrice attitrée. La belle s'est d'ailleurs investie au plus haut point en se chargeant notamment de l'écriture d'une majorité des textes alors que la musique était gérée par Georg ! PHANTASMA est avant tout un rêve qui lui tenait à coeur et qu'il a enfin réussi à mettre en oeuvre avec l'aide de son complice de toujours Oliver Phillips (EVERON). Pour arriver à ses fins, notre ami n'a pas hésité à inviter toute une pléiade de chanteurs dont les preuves ne sont plus à faire comme Thomas S. Englund (EVERGREY), Chloe Lowery (TRANS SIBERIAN ORCHESTRA), Dennis Schunke (VAN CANTO) de quoi pimenter le tout. Devant une actualité aussi chargée, Metal Impact s'est mis en quête d'obtenir plus d'informations auprès du sieur Georg afin de connaitre les clefs de ces deux pépites ! Entretien avec un musicien serein, conscient de ses capacités et heureux d'assurer la promotion à Paris de ces deux nouvelles galettes, de quoi en apprendre un peu plus sur ce musicien hors norme ! Un autrichien à Panam ! Magnéto Georg, c'est à toi !

Line-up
: Georg Neuhauser (chant), Christian Hermsdörfer (guitare), Fabio d'Amore (basse), Andreas Schipflinger (batterie)

Discographie : Words Untold & Dreams Unlived (2007), Fallen Sanctuary (2008), Death & Legacy (2011), War Of Ages (2013), Codex Atlanticus (2016)



Metal-Impact. Vous venez de participer à l'Autumn Moon Festival, quel souvenir en gardes-tu ?
Georg Neuhauser. Oui, en fait c'était très bien. On a fait une grosse fête juste après le concert et je ne me souviens plus de grand-chose ! Non, je plaisante. C'était très cool, c'était la première fois que l'on participait à ce festival, il y avait beaucoup de groupes invités. L'organisation et les gens étaient très cools et sympas. C'était très amical. L'atmosphère qui se dégageait de ce festival était très cool. On a joué le vendredi après-midi et donc pas au meilleur moment mais il y avait tout de même beaucoup de monde donc c'était bien. On y a pris beaucoup de plaisir. Le public semblait très heureux aussi et on a bien joué.

MI. Avez-vous interprété des titres extraits de votre futur album Codex Atlanticus ?
Georg. Non pas du tout parce que l'on a terminé l'album deux jours avant d'aller au Festival. On n'a pas eu le temps de répéter de nouveaux morceaux pour ce show. Mais on devrait interpréter un nouveau titre lors de notre prochaine tournée en première partie d'HAMMERFALL.

MI. Répétez-vous beaucoup avant de partir en tournée ?
Georg. Les membres du groupe sont très éloignés les uns des autres donc ce n'est pas simple. Par exemple Fabio habite en Italie, notre guitariste vit en Allemagne. C'est toujours un challenge de réunir tout le monde au même endroit pour répéter et se préparer pour une tournée. Mais on arrive toujours à se réunir deux ou trois jours avant le début d'une tournée et on se met au travail immédiatement. On donne le meilleur de nous-mêmes afin d'avoir un show qui soit le meilleur pour le public.

MI. A côté de SERENITY, tu participes a un nouveau projet : PHANTASMA. Peux-tu me dire comment est née cette formation ? J'ai appris qu'au départ cela devait être un opus de SERENITY !
Georg. [Rires] ... En fait l'idée m'est venue lorsque nous avons terminé Wars Of Ages. C'était à la fin 2012. Après avoir terminé l'enregistrement de cet opus, j'ai vraiment eu le sentiment qu'il était temps pour moi de créer quelque chose de nouveau. J'ai toujours été fan de ces Rock Opéra comme ceux développés par AVANTASIA. J'étais persuadé que c'était une très bonne idée de créer quelque chose de spécial sans mon groupe d'origine, je ne voulais pas que ce soit encore un opus de SERENITY. J'ai demandé à notre producteur Oliver Phillips si il était intéressé par cette idée et il m'a répondu que oui. Ensuite, tous les deux, on a pensé à Charlotte Wessel car elle est vraiment très bonne au niveau de la création d'histoire et d'écriture de textes. Elle excelle aussi dans la composition et puis Oliver est aussi le producteur de DELAIN. On a beaucoup tourné avec eux et on est devenu amis. C'était donc logique de demander à Charlotte de participer à ce projet. On a commencé à écrire des titres, on a enregistré une démo avec cinq morceaux et on a ensuite contacté les labels. Beaucoup d'entre eux ont été intéressé mais c'est Napalm Records qui croyait le plus en ce projet. Et ils l'ont prouvé en nous donnant des moyens. Il suffit aussi de voir les différentes éditions qu'ils ont proposé dont une très limitée qui contient un livre de cent pages. Ils nous ont vraiment poussés. Et puis nous avons aussi voulu inviter des artistes. J'ai toujours été un grand fan de Thomas G Englund d'EVERGREY. J'apprécie son chant et tu reconnais immédiatement sa voix dès qu'il ouvre la bouche. On voulait absolument l'avoir à nos côtés sur ce disque. Et dans cette histoire, il y a aussi Dennis Schunke de VAN CANTO, je le connais bien car nous avons tourné ensemble. J'adore aussi sa voix et donc on l'a voulu aussi à nos côtés. Nous avons aussi demandé à Jason Gianni (TSO) d'assurer la batterie, c'est lui qui a contacté Chloe Lowery qui était elle aussi très intéressé. Pour la basse, c'est Randy George qui s'en est chargé. Le line-up était complet, on a fait appel à Tom Buchberger l'ancien de guitariste de SERENITY qui a joué sur deux morceaux le reste des parties de guitares étant assurées par Oliver Phillips. C'est le leader d'EVERON et c'est un excellent musicien, il a fait tout le reste. Toute l'histoire a été écrite par Charlotte.

MI. C'est la première fois que tu ne te charge pas des textes...
Georg. Exactement. Cette fois, c'était très cool car je n'ai pas eu à me charger de l'écriture des paroles... Ce qui représente toujours un gros travail. C'est Charlotte qui s'en est chargé, elle était très enthousiaste à l'idée d'écrire toute la trame de l'histoire, les personnages, les détails. C'était très marrant de voir comment elle était passionnée par ça. Et pour moi c'était une joie de ne pas m'occuper de cette partie-là.

MI. Cette fois-ci, tu étais là un peu en touriste ! [Rires]
Georg. [Rires] ... J'ai eu l'idée de ce projet et j'ai aussi composé la musique. Mais pour les textes c'est vrai j'étais un vrai touriste ! [Rires]

MI. Pourquoi avoir appelé cette formation PHANTASMA ?
Georg. Lorsque tu fais une recherche du nom sur Google la recherche aboutit à illusion et c'est très lié au texte de l'histoire qui parle du destin de deux enfants qui ont des problèmes. Lorsqu'ils ont des sentiments positifs, leurs coeurs se développent et inversement s'ils ont des sentiments négatifs. Ils doivent atteindre un mode de rêves pour être capable de vivre leur vie, pour survivre et ne pas mourir. PHANTASMA, c'est cette imagination et ce rêve, c'est ce qui définit bien l'histoire de ce conte. C'est la raison principale qui nous a fait choisir ce nom.

MI. Quels sont les Opéras Rock qui t'ont marqué ?
Georg. Pour être honnête mon opéra rock favori est le premier album d'AVANTASIA : Metal Opera. J'avais dix-huit ans lorsque cet album est sorti et je l'ai vraiment adoré à cette époque. Je l'ai tellement écouté que lorsque je le mets dans mon lecteur il y a immédiatement beaucoup de souvenirs qui me reviennent en mémoire ! C'est vraiment mon disque favori.

MI. J'aurai cru que ce serait A Night Of The Opera sachant que tu es aussi un grand fan de QUEEN ?
Georg. C'est vrai aussi ! Mais pour moi ce n'est pas vraiment un Rock Opera, ce n'est pas un album concept total comme l'a fait AVANTASIA. Mais musicalement je suis un énorme fan de QUEEN que ce soit de A Night At The Opera ou des autres albums qu'ils ont sorti. Pour moi tout ce qui vient de QUEEN est excellent. Mais au niveau du concept et des paroles, je suis plus dans AVANTASIA. C'est que j'apprécie. Mais musicalement, c'est QUEEN qui est mon combo favori.

MI. Tu as d'ailleurs fait une reprise de Love Of My Life sur WAR OF AGES ?
Georg. Oui, c'est vrai ! [Rires] ... On l'a fait. C'est totalement clair que reprendre une chanson de QUEEN, en règle générale, tu ne peux que la rater. Tu ne pourras jamais atteindre la qualité et la beauté de l'original, c'est impossible. De mon point de vue, il n'y a personne au monde qui est capable d'égaler Freddy Mercury. C'était tout le challenge, on a beaucoup discuté ensemble sur la question de savoir si on devait le faire ou pas. Notre producteur nous a d'ailleurs suggéré de ne pas le faire mais personnellement c'était surtout un moyen de montrer aux gens quel groupe j'aimais et adorais vraiment. Cette reprise est plus un hommage à QUEEN et pas simplement une reprise.

MI. Tu as toujours apprécié MEAT LOAF, penses-tu faire une reprise du groupe dans le futur ?
Georg. Le problème avec Meat Loaf, c'est que depuis dix ans sa voix s'est extrêmement détériorée, il suffit de voir les derniers shows qu'ils ont donnés. Il n'est plus capable de chanter comme auparavant. Mais par exemple "Bat Out Of Hell" est un de mes opus préféré, j'adore tout le coté musical. C'est un style que j'apprécie réellement mais cela aurait été mieux qu'il arrête de chanter ! [Rires]

MI. Le nouvel opus de SERENITY s'appelle Codex Atlanticus et aborde le thème de Léonard De Vinci, pourquoi avoir choisi ce sujet ?
Georg. En fait, j'ai toujours écrit des albums concepts. War Of Ages ou Death & Legacy étaient des opus basés sur des concepts qui traitaient de thèmes historiques que ce soit au sujet de personnages célèbres ou d'évènements qui ont eu lieu dans le passé. C'est devenu logique pour nous d'écrire sur des faits historiques. Léonard de Vinci est pour moi un des personnages les plus intéressants du passé car c'était un vrai génie dans différents domaines. C'était un peintre fantastique, un ingénieur extraordinaire, il avait tout pour lui. De plus il a vécu au 16 siècle qui est une de mes périodes favorites. J'ai écrit une thèse sur ce siècle et j'ai toujours été fasciné par ces années là et cela depuis ma plus tendre enfance. Cette période qui se situe entre le moyen âge et les temps modernes m'a toujours attiré. C'était donc logique de s'intéresser à un personnage de cette époque. J'ai été aussi influencé par notre bassiste Fabio car il est italien et il est très fier que Léonardo De Vinci soit italien. Il a accueilli chaleureusement cette idée quand je lui ai dit que je voulais écrire un album concept sur Léonard De Vinci. Il était très heureux de cette suggestion et c'est comme ça que l'on est parti sur cette idée.

MI. Tu es d'ailleurs professeur d'histoire en université !
Georg. Oui, c'est vrai.

MI. Est-ce que tes étudiants savent aussi que tu chantes au sein de SERENITY ?
Georg. Oui ! [Rires] ... Lorsque j'arrive pour donner mon premier cours dans une université et que je me présente, ils vont tous immédiatement sur Google. C'est la nouvelle génération tout doit être recherché sur Google. Et lorsque tu fais une recherche sur mon nom, la première chose que tu trouves c'est SERENITY, PHANTASMA et tout ce que je fais au niveau musical. Ils savent donc tout immédiatement. La chose la plus drôle c'est que lorsque nous donnons des concerts dans notre région, beaucoup d'entre eux viennent nous voir et ils apprécient réellement. Ils n'ont pas un professeur d'enseignement d'histoire classique tel que l'on pourrait l'imaginer et ils aiment beaucoup le fait que leur professeur en université soit aussi chanteur dans un groupe de Metal symphonique.

MI. Tu peux utiliser des albums de SERENITY pour enseigner ! [Rires]
Georg. Oui, bien sûr. C'est ce que je fais parfois. Par exemple, parfois je leur fourni les paroles de certains morceaux de SERENITY et ils doivent essayer de comprendre le sens des textes. Cela leur permet aussi de travailler leur anglais ainsi que d'avoir une entrée matière sur Napoléon ou Léonard De Vinci et ils adorent.

MI. Tu as aussi preparé une thèse en histoire !
Georg. Oui, je l'ai terminé en 2012. C'était sur le thème de la mine et des mineurs. Les chercheurs d'or et d'argent dans les montagnes ainsi que sur les mineurs qui travaillent sous terre. J'ai écrit cette thèse sur les mineurs du quinzième et seizième siècle.

MI. C'est beaucoup de travail !
Georg. Oui, c'est vrai ! [Rires]

MI. Comment s'est déroulé l'enregistrement de Codex Atlanticus ?
Georg. La plupart des morceaux ont été enregistré à la maison car nous avons tous notre propre studio d'enregistrement ce qui nous permet de travailler chez nous. Nous développons nos idées chacun de notre côté. On s'envoie les fichiers et chacun donne son avis et approuve ou pas les morceaux. Lorsque nous avons terminé, nous enregistrons des versions démo et ensuite nous les envoyons à notre producteur Jan Vacik qui travaille au Dreamscape Studio à Munich. Il écoute les démos et nous donne son avis. Il nous dit vous devriez arranger cette partie ou ce titre pourrait être meilleur en y ajoutant cela. Parfois il nous dit : ce morceau est parfait. Ensuite, nous travaillons sur les orchestrations. Quand tout cela est terminé, Andy notre batteur se rend à Munich pour enregistrer ses parties de batterie puis c'est au tour des guitaristes, du bassiste. Ensuite je me rends aussi à Munich pour poser les dernières parties vocales car j'enregistre la plupart des voix dans un premier temps dans un petit studio situé dans la ville ou je vie.

MI. Pourquoi avoir cette fois-ci choisi de chanter seul sur la plupart des morceaux ?
Georg. Pour Words Untold & Dreams Unlived et Fallen Sanctuary, il n'y avait que du chant masculin. Ensuite, nous avons invité une chanteuse américaine sur Death Legacy, il y avait trois duos. Mais en général, il y a toujours un chant masculin. Il y a aussi Clémentine qui a fait partie de SERENETY mais cela a été difficile pour elle de trouver sa place au sein de la formation. Tous les titres étaient écrits pour des voix masculine et elle a rencontré des difficultés à s'accaparer totalement les morceaux. Elle n'était pas satisfaite par cette situation et par son intégration au sein de SERENITY. Elle a toujours pensé qu'elle n'était pas parfaitement intégré au groupe, elle se sentait plutôt comme une invité. On avait des problèmes qui sont apparus lors des tournées car elle ne se sentait pas vraiment heureuse et épanouie avec nous. On a décidé de revenir à notre situation précédente. Pour elle, c'est bien mieux car maintenant elle peut s'occuper d'autres projets. Et pour nous, c'est bien mieux aussi car nous pouvons faire ce que nous avons toujours aimé faire et on y prend bien plus de plaisir.

MI. Thomas Buchberger vous a quitté récemment, quel a été l'impact de ce départ notamment sur l'écriture des morceaux de Codex Atlanticus ?
Georg. Le départ de Thomas a changé beaucoup de choses. Normalement, il était classique que les titres soient écrits par Thomas et moi. Cette fois-ci, dès le départ, j'étais seul, Je suis allé voir Jan au studio et nous avons travaillé ensemble à Munich et enregistré les démos. Chris, notre nouveau guitariste, écrit aussi de nombreux morceaux en général. Sur Codex Atlanticus, il a composé deux morceaux : "Iniquity" et "The Final Chapter". Il a eu une influence énorme sur ce nouvel opus. Bien sûr cela a changé quelque chose mais quand tu écoutes l'album tu constates que la direction générale est la même, c'est toujours du SERENITY. Le son que nous aimons est toujours présent, ma voix est là. C'est triste que Thomas ait dû nous quitter. Il est parti non pas parce qu'il n'aimait plus SERENITY ou bien pour des problèmes relationnels avec nous. Son départ est uniquement lié à des soucis en relation avec sa vie privée, il faut savoir qu'il a deux enfants et un travail à temps plein. Pour lui, c'était devenu impossible de concilier ces deux vies. Il ne pouvait plus rester au sein de SERENITY avec toute l'implication que cela demande. Il ne pouvait plus tourner trois fois par an et partir trois semaines sur les routes. C'était devenu totalement impossible pour lui et c'est pour cette raison qu'il a quitté SERENITY et non pas parce que nous étions en conflit ou quoique ce soit d'autre.

MI. Vous avez un nouveau guitariste, Chris Hermsdörfer...
Georg. Oui tout à fait, on le connaissait du fait qu'il avait tourné avec nous en 2011 car Thomas ne pouvait pas assurer les dates avec nous en raison de son travail. On a demandé à Chris de nous rejoindre, il est aussi le guitariste de FALLEN AFTER MIDNIGHT, on voulait savoir si il était disponible. Il a tout de suite été d'accord pour nous rejoindre. Depuis 2011, il est souvent venu nous rejoindre sur scène pour certains concerts. C'est ce qui nous a poussés à lui proposer le poste après le départ de Thomas. Il nous a prouvé à tous qu'il adorerait faire partie de SERENITY et il travaille vraiment très dur dans ce sens. On est heureux qu'il fasse partie intégrante de SRENITY désormais.

MI. Quel seras le premier single que vous allez extraire de l'album ?
Georg. Cela devrait être "Iniquity" puis le suivant sera "Follow Me". Nous allons d'ailleurs tourner une vidéo pour soutenir "Follow Me".

MI. Merci à toi pour ta disponibilité.
Georg. Merci beaucoup et j'espère te voir bientôt à Paris.


Ajouté :  Vendredi 28 Juillet 2017
Intervieweur :  The Veteran Outlaw
Lien en relation:  Serenity Website
Hits: 341
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/11/2017 à 19:59:40 en : 0,1202 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar