METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· EDGUY (de) - Je…
· DOOMSTONE (de) …
· NIKOLAS SCHRECK…
· MASACHIST (pl) …
· DROP-O-RAMA (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· LOFOFORA (FRA) …
· KREATOR (de) - …
· BRAINSTORM (de)…
· MASTERPLAN (de)…
· PAGANFEST 2010 …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 77 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

DOWN (usa) - Rex Brown (Juin-2009/VF-EV)


De simple projet annexe, DOWN s’est imposé comme le fer de lance d’une nouvelle génération de groupes qui vouent un véritable culte au Heavy bien roots et à la Nouvelle Orléans. Après la tragédie qui a conduit à la mort de Dimebag et la séparation de Pantera, Phil et Rex, tous deux ex membres de PANTERA se sont investis à fond dans leur nouveau combo, et cela se sentait véritablement à l’écoute du chef d’œuvre que restera toujours Over The Under. Nous avons profité d’un passage du gang au Hellfest pour taquiner Rex avec nos questions. L’homme s’est révélé fidèle à son image, peu expansif, et tourné vers l’essentiel.

Line-up
: Phil Anselmo (Chant), Rex Brown (Basse), Peeper Keenan (Guitare), Jimmy Bower (Batterie), Kirk Windstein (Guitare)

Discographie : Nola (Album - 1995), Down II-A Bustle In Your Hedgerow (Album - 2002), Down III-Over The Under (Album - 2007)

Crédit Photo : LudoPix.com (Retrouvez d'autres photos sur ce lien)



Metal-Impact. Première question Rex. Pour toi, DOWN est il un groupe de scène ou plutôt un groupe de studio ?
Rex Brown. Tu vois ça ? (Il me montre un tatouage « Live » sur sa main). Tu me demandes si DOWN est un groupe de studio, je te dis oui. Tu me demandes si DOWN est un groupe de scène, je te dis oui aussi. Les deux sont liés, bien sur.

MI. Vous jouez dans beaucoup de festivals cet été, est ce que ton expérience de musicien t’est utile dans ces cas là ?
Rex. Tu sais, je fais juste ce que j’ai à faire, je ne pense pas au passé, je joue juste de la basse. Je ne pense pas à PANTERA quand je joue avec DOWN, je fais juste mon boulot !

MI. Les thèmes abordés dans DOWN III sont très sombres, et parlent de la mort de Dimebag et le split du groupe. Etait ce une thérapie pour toi et Phil ?
Rex. Complètement. Phil et moi avons parlé pendant des jours, et on continue encore, on pense toujours à Dime, tout le temps, c’est quelque chose qui ne disparaîtra jamais. On se contente d’affronter la vie jour après jour, ça devient un peu plus facile avec le temps, mais j’ai perdu un frère tu sais…

MI. Comment juges tu Down III avec le recul ?
Rex. C’est juste un pan de l’histoire de DOWN, un truc qui devait sortir. Il est sans doute sur produit, mais à part ça, il est plutôt bon. Il montre dans quel direction nous voulions aller, comment nous nous y sommes pris pour y arriver, la musique qui en est ressortie, tu sais, les sentiments, les paroles, ça a eu un effet euphorisant, donc il est plutôt important !

MI. C’est ton album de DOWN préféré ?
Rex. Non.

MI. Tu as rejoins DOWN après Nola, pourquoi ?
Rex. Pourquoi ? Parce qu’ils me l’ont demandé, et je me suis dit, après tout, pourquoi pas bordel !

MI. Es tu complètement satisfait de la musique de DOWN, ou es ce que tu aspires parfois à jouer une musique plus intimiste ou du blues ?
Rex. Je peux faire ça sur mon temps libre tu sais, je tape des bœufs et j’enregistre à la maison avec plein de potes de la Nouvelle Orléans, du Texas… Je peux jouer plusieurs styles en fait, c’est pour ça que je ne jamme pas comme un malade, personne ne le fait d’ailleurs…

MI. Tu peux nous en dire plus sur le processus de création entre les membres du groupe lorsque vous êtes en studio ?
Rex. Quand on est en studio, on fait une chanson, c’est aussi bête que ça, quelqu’un arrive avec un riff, on brode autour, on construit le titre, chacun joue sa partie. Mais cette fois ci on a rien écrit avant d’entrer en studio, on a plus fait des démos, ce qui était plus facile pour Phil qui après choisissait différentes parties, c’est aussi pour ça que ça a pris autant de temps.

MI. Joues tu de la basse dans DOWN comme tu jouais dans PANTERA ?
Rex. Non, c’est vraiment différent, rien qu’au niveau des styles. C’est la même attaque, mais les vibrations sont différentes. Jimmy et moi on joue complètement différemment, alors que Kirk et moi avons un style plus ou moins similaire, on joue très liés, nous sommes comme les fondations qui permettent à Phil de faire ce qu’il a à faire.

MI. On parle beaucoup de DOWN IV dans les webzines. Vous avez déjà des compos ou des idées pour l’album ?
Rex. Nous avons des titres laissés de côté de l’album précédent, mais en même temps on aimerait bien revenir avec quelque chose de frais… De toutes façons, ça sera un retour aux sources.

MI. Que peut on attendre de cet album et avez-vous déjà planifié une date de sortie ?
Rex. Putain, non ! Jusqu’à ce qu’on soit tous dans la même pièce et que quelqu’un se lève en disant « Ok c’est bon, on le sort », on ne peut rien savoir… Ca peut prendre 3 mois, 6 mois ou même un an… Le problème c’est que nous sommes tous des perfectionnistes, et comme nous avons tourné ces deux dernières années, nous allons avoir besoin d’un peu de temps, pour y penser, et faire un truc organique, c’est ça l’important. DOWN est organique, c’est une alchimie entre 5 mecs, ce que tu as entre les mains avec un album est un produit fini, ce que tu vois sur scène, c’est cinq individualités prêtes à t’exploser la tête !

MI. As-tu toujours la même motivation pour jouer live après toutes ces années ?
Rex. Est-ce que j’aime toujours tourner ? Oui bien sur, ce que j’aime c’est de passer d’endroits comme celui là (ndr : le Hellfest), à de petites salles, ou tu as un rapport plus intime avec le public. Mais en même temps, dans de grands festivals comme celui là, tu peux te faire de nouveaux fans, et c’est plutôt cool !

MI. Est-ce que tu considères encore DOWN comme un side project ?
Rex. Non, tous les membres de DOWN sont impliqués à 100% dans le groupe. Alors je ne vais pas encore me barrer pendant 5 ans…

MI. J’ai lu sur le net que le premier album, Nola, allait être réenregistré avec toi à la basse ?
Rex. Non, non…
MI. C’est donc faux ?
Rex. On sait jamais mec…
MI. Mais ça te ferait plaisir ?
Rex. Laisse la place au mystère mec, si ça se trouve on l’a déjà fait, on peut pas savoir hein ??

MI. Qu’en est il du DVD que vous deviez sortir cet été ?
Rex. Il va sortir, il est fini, c’est énorme, vraiment très bon ! C’est un genre de chronique du groupe, sur les 3, 4 dernières années. On a décidé de venir ici sans être annoncés, sans pub, sans rien à vendre, que dalle… On est venu et chaque date a été sold out, ça nous a donné l’inspiration pour continuer, et pour dire, « allez, maintenant on sort un disque ! ». Il y avait des tensions dans le groupe avant ça, mais nous avons dépassé ce stade, et nous voila… C’est un autre visage de DOWN.
MI. Quand doit il sortir ?
Rex. Ca peut prendre trois mois, six mois, un an…On doit faire les choses bien !
MI. 2009 ?
Rex. Non, pas cette année…

MI. Une question plus perso maintenant. Peux tu nous dire qui est vraiment Rex BROWN ?
Rex. Juste un mec talentueux qui à eu la chance de tomber sur les bons partenaires, mais qui ne prend jamais rien pour acquis… Et pour ça il faut de la patience et de la persévérance, ce que j’ai compris il y a un petit moment déjà… Sinon, je ne serais pas là à te parler…
MI. Es tu heureux ?
Rex. Oui.
MI. Tu penses que tu as de la chance ?
Rex. Bien sur, je suis béni mec…Tu vois ce que je veux dire ?

MI. Quelles sont tes principales influences en tant que bassiste ?
Rex. Geezer BUTLER, John Paul JONES, et moi-même, un putain d’américain arrogant…
MI. Mais Geezer reste ta principale influence, comme BLACK SABBATH en général ?
Rex. Je ne sais pas mec, j’écoute plein de bonne musique depuis que je suis gosse ! Je suis un enfant des 70’s, et j’ai été influencé par beaucoup de groupes, je me souviens avoir été marqué par le Jazz, depuis mon plus jeune age. Ma mère avait 40 ans lorsqu’elle m’a eu, et elle était branché par les vieux trucs swing, et ma sœur avait 17 ans, donc j’ai aussi connu les BEATLES. Quand on a déménagé, on avait une radio grandes ondes, et quand j’y ai entendu ZZTOP pour la première fois, je me suis dit, « Waouh, putain, c’est ça mec… ». Entre 70 et 73, j’ai pas mal écouté DEEP PURPLE, mais ça a évolué, j’ai eu une période KISS, une période RUSH, mais je suis toujours revenu vers le ZEP, c’est vraiment mes racines…

MI. Es tu intéressé par la politique ?
Rex. Non, pas du tout. MI. Mais qu’as-tu pensé de l’élection d’Obama ?
Rex. J’ai été surpris, je ne pensais pas que l’on aurait un jour un président noir en Amérique. Mais j’aime le changement, c’est comme ça que le monde marche ! Tu dois te bouger ou lancer une révolution pour que les choses bougent. Mais je ne mélange pas la politique avec la musique, ça va très mal ensemble…



==================== ENGLISH VERSION ====================



Metal-Impact. First question Rex. I’d like to know if you see Down more as a live band than as a studio band?
Rex Brown. You see that? (He shows me a tattoo on his forefingers, printed “Live”). Well, you ask me if Down is a live band, I say yes. You ask me if Down is a studio band, I say yes too. Both are bound together.

MI. You play a lot of festival this summer. Does your past experience of such events is useful to you?
Rex. You know, I do what I do, I don’t think back you know, not at all. I’m just a bass player. I don’t think about Pantera when I’m playing a Down set. I just do what I do.

MI. The Themes treated in Down III are very dark, dealing with Dimebag’s Death and the break up of Pantera. What is a kind of therapy for you and Phil?
Rex. Absolutely. You know, Phil and I talked every day, for a long time, and we still, we still think about Dime, all the time. It’s something that will never go away. I’m trying to get through the day and move on. It’s getting a lot easier, as time goes by…But I lost my brother you know!

MI. How do you judge Down III, so far?
Rex. Well, it’s just a part of the Down package, one of the things that have to come out…It’s just a little overproduced, but over that it is quite good. It just shows where we were heading , how did we get that out, and the music that came out, you know, the lyrics, the feelings…The uplifting feeling got us through this…So it’s important you know…

MI. Is it your favourite Down album, out of the three?
Rex. No.

MI. You joined Down right after the first album, why?
Rex. Why? Hell they asked me to! And I said motherfucking “why not?”

MI. Are you completely satisfied with the music you play in Down, or do you sometimes feel like playing something softer, more intimate, or even some bluesy stuff?
Rex. I Can do that on the side you know, there are many other guys I jam with and do stuff at home, lots of guys in New Orleans, Texas…I got many opportunities to do both, so I’m in no hurry with all the jam shit, nobody is…

MI. Can you tell us more about the process of creation between you and all the other members of the band when you’re recording an album?
Rex. Well it’s like we’re together in a box, we make a song, it’s just easy as it is…Somebody just comes out with a riff, and we do all the changes, everybody just do it’s part. But this time we didn’t write anything before the studio, we were pretty like demoing tracks, which was easier for what Phil wanted to do, he just picked up a part then another one, that’s why it took so long to come out.

MI. What are the main differences between DOWN & PANTERA? For instance, do you play bass the same way in DOWN you were playing In PANTERA?
Rex. No, it’s totally different, totally different styles you know! It’s the same attack, but with a different vibe. Jimmy and I play a lot different, but Kirk and I play pretty similar, so we really get tight together, we’re like the foundations to let Phil do what he has to do.

MI. Down IV is being talked a lot through webzines, do you already have some compositions?
Rex. No. We have leftover songs from the previous album, but at the same time we want to start fresh, so it’s gonna be back to basics.

MI. What can we expect from this forthcoming album, and is a release date already set?
Rex. Fuck no! We don’t know until we’re all in the same room and somebody says, “Good, it’s finished!” It can take three months, 6 months, it can take a year…The thing is we’re all perfectionists, we’ve been touring for the last two years, so we all need a little time, to think about it, to make it organic, that’s what it’s all about. DOWN is all purely organic, it’s all about what we do between the five of us. It’s all that matters, what you have is a final product, what you see on stage is 5 individual characters ready to boil your fucking face out!

MI. After all these years, do you still like touring and playing live?
Rex. Do I still like touring? Yeah yeah! What I like is going from places like this (Hellfest), to small town halls, where you get the most intimate relationships, but at the same time, you’re gathering new fans here, in festivals, and that’s pretty cool.

MI. Do you still consider DOWN as a side project or as your main band?
Rex. No, everyone in the band is committed a 100 percent in DOWN now. So I’m not going to go away for 5 years you know…

MI. I’ve read on the net that there were some speculations about re-recording the first DOWN album, Nola, with you on the bass?
Rex. No, no...

MI. So it’s not true?
Rex. You never know…

MI. Would you like it?
Rex. You gotta keep it for fucking guess man, it could already have been done, you never know, right?

MI. What about the documentary DVD that was planned to be released this summer?
Rex. It’s coming up, it’s finished, awesome, very good! It’s a kind of chronicle of us, playing together for the last 3 or 4 years. We decided to come over here, unannounced, no preview, no product, nothing… We just came over and sold out every place that we play. It gave us the inspiration to go ahead, to say, now we can plan a record. There were some tensions in the band before that, obviously, but we all passed it out and here we are. This is DOWN Face too…

MI. When will it come out?
Rex. It can take us three months, 6 months, even a fucking year. We just gotta make it right!

MI. Can we expect it for 2009?
Rex. No, not that year…

MI. Now a more personal question. Who’s Rex Brown actually, how could you define yourself?
Rex. I’m just a very talented guy that was lucky enough to find the right players. I’ve never taken anything for granted whatsoever. There’s a lot of patience and perseverance that goes with it…And I found out that for a very long time now, or I wouldn’t be sitting here right now. That’s me!

MI. Are you a happy man?
Rex. Oh yeah…

MI. Do you consider yourself lucky?
Rex. Absolutely, I’m blessed. You know what I’m saying?

MI. What are your main influences as a bass player?
Rex. As a bass player? Well, Geezer BUTLER, John Paul JONES, and myself, arrogant fucking American!

MI. But Geezer BUTLER is the main influence to you, and BLACK SABBATH as a whole?
Rex. I don’t know man, there is so much good music I listen, back to my youth. I’m a child of the 70’s you know, there’s a lot of music I’ve been influenced by, and I have to go back to when I was shocked by Jazz, at a really early age, it’s something that I always had. You know my mother was forty when I was born, she was into the old swing era…My sister was 17 years old, so I got The BEATLES too, right…We moved away in a big city in Texas, we got an AM radio, and the first time I heard ZZ TOP, I knew that it was that…very intact, you know, 70/73, I listened a lot to DEEP PURPLE, and it progressed, there were the KISS years, and the RUSH years, but I always came back to Zep, it’s where my heart is…

MI. Are you interested in politics?
Rex. No, not at all…

MI. What did you think when Obama was elected?
Rex. What did you think when Obama was elected?


Ajouté :  Lundi 28 Septembre 2009
Intervieweur :  Mortne2001
Lien en relation:  Down Website
Hits: 15438
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 14/11/2018 à 16:07:34 en : 0,0866 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar