METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· EQUILIBRIUM (de…
· GOJIRA (FRA) - …
· STONEBIRDS (FRA…
· WE CAME AS ROMA…
· IRON MASK (be) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· DREAM THEATER (…
· LACUNA COIL (it…
· ULTRA VOMIT (FR…
· ICED EARTH (usa…
· ENSIFERUM (fi) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 92 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ANGEL (nl/no) - Helena Iren Michaelsen (Juil-2005)


IMPERIA est un groupe de Metal gothique à chant féminin ayant à sa tête la majestueuse Helena Michaelson (ex TRAIL OF TEARS). Trois ans après leur premier opus, le groupe aux multiples origines nous proposent le dernier opus, Queen of Light. C’est Jan Yrlund qui se colle au jeu des questions/réponses…

Line-up
: Audun Gronnestad (Claviers), Jan Yrlund (Guitare), Helena Iren Michaelsen (Chant), Steve Wolz (Batterie), Gerry Verstreken (Basse), John Stam (Guitare)

Discographie IMPERIA : The Ancient Dance Of Qetesh (Album - 2004 ), Queen Of Light (Album - 2007)

Discographie ANGEL : A Woman's Diary : chapter One (Album - 2005)

M-I Interviews IMPERIA et ANGEL : ANGEL (nl/no) - Helena Iren Michaelsen (Juil-2005), IMPERIA (nl/no) - Jan Yrlund (Mars-2007)



Metal-Impact. Peux-tu m’en dire plus sur les débuts d’IMPERIA ?
Jan Yrlund. Oui, bien sur. Après qu’Helena ait quitté TRAIL OF TEARS, elle voulait créer un groupe qui puisse mettre toutes ses idées en musique. En 2004, bien déterminée, elle trouva les musiciens qu’elle recherchait et cet été là, IMPERIA enregistrait son premier morceau intitulé « Lotus Eaters » présent sur l’album tribute de DEAD CAN DANCE, sorti sur le Label Black Lotus Records (Ndlr : qui n’existe plus depuis). Ensuite, le groupe enregistra son premier opus. Juste avant la sortie, notre batteur Steve Wotz et moi-même intégrèrent le groupe. Les autres musiciens sont John Stam à la guitare, Gerry Verstreken à la basse et Audun Gronnestad à la programmation. Notre premier album est sorti en septembre 2004 sur le Label néerlandais Ebony Tears. Notre Line-up est toujours le même depuis et nous avons, par ailleurs, enregistré le premier album d’ANGEL « A Woman’s Diary Chapter I ». En décembre 2006, nous commencions l’enregistrement de notre nouvel album.

MI. Est-ce difficile de gérer un groupe dont les membres proviennent de différents pays ?
Jan. Effectivement, cela ne nous rend pas les choses faciles. Quand nous faisons des concerts ou participons à des festivals, les coûts engendrés sont plus élevés car les musiciens doivent prendre l’avion pour venir jouer. Cela crée des histoires. De plus, on ne peut pas répéter régulièrement donc on ne fait cela que lorsqu’un concert est en vue. Par contre, pour composer, cela ne pose pas de problèmes car nous écrivons chez nous et nous nous envoyons beaucoup de fichiers MP3.

MI. Que s’est-il passé depuis la sortie de votre ancien album ?
Jan. Depuis le début, nous jouons intensivement dans le Benelux. Nous jouons dans les clubs les plus importants et participons à des festivals. Nous avons eu un choc lorsque nous avions ouvert le concert « sold-out » de NIGHTWISH à Amsterdam ! Et nous avons aussi réalisé l’album ANGEL entre-temps.

MI. J’ai lu que vous aviez compose Queen of Light telle une ode à la naissance, peux-tu expliciter cela ?
Jan. C’est un hommage à une magnifique naissance mais l’album n’a pas été écrit avec cette idée en tête. Helena n’était pas enceinte lorsque j’ai écrit ou quand Audun a écrit ses morceaux. Mais les paroles, le titre de l’album et de la chanson « Queen of Light », sont effectivement écrits pour la naissance d’Angel, le bébé d’Helena. En fait, vous pouvez entendre le bébé à l’âge de trois semaines dans l’intro du morceau en question. Elle commence sa carrière dans la chanson très tôt ! Pour Helena, certains morceaux symbolisent la naissance et d’autres la vie et la mort dans un sens plus général. Toutes les paroles sont très personnelles en ce qui la concerne.

MI. Quels sont les sentiments que vous voulez partager dans votre musique et les paroles de ce nouvel opus ?
Jan. Je pense qu’il est important de parler de choses réelles et de ne pas uniquement écrire des paroles sur le monde féérique. Parfois, tu peux dissimuler ton expérience personnelle derrière du symbolisme, mais je pense finalement que la musique et les paroles vous touchent plus lorsqu’il s’agit de faits réels, ou bien des rêves que vous pouvez faire. On essaie de faire en sorte que les paroles collent vraiment à la musique que l’on compose. Je ne connais pas les paroles lorsque je compose la musique mais Helena trouve son inspiration dans la couleur du morceau et écrit les paroles comme elle le ressent. Donc, parfois, nous avons des textes agressifs mais d’autres sentiments sont aussi présents.

MI. Dans ce concept album, on peut entendre des mélodies orientales. Quels sont les éléments présents de cette culture ?
Jan. Les idées orientales viennent en majorité de notre claviériste Audun. C’est un grand fan de musique de films et particulièrement des sons orientaux et arabiques. Dans notre premier album, le thème de l’Egypte était présent et c’est la raison pour laquelle nous avons aussi un morceau intitulé « Fata Morgana » sur le nouvel album car cela nous rappelle nos débuts. Mais je pense que cela est moins présent cette fois-ci. Ces thèmes folk, comme par exemple dans la chanson « Norway » viennent des mélodies traditionnelles finnoises et j’utilise souvent ces mélodies du folklore scandinave dans ma musique mais il y a plus de mélodies tristes dans le folk finnois que par exemple dans la musique médiévale de l’Europe centrale. Peut-être que la musique folk est quelque chose qui grandit à l’intérieur de toi et qui est simplement dans ton sang, je ne sais pas…

MI. Que penses-tu des différentes techniques de chant utilisées par Helena. Quelle est ta préférée ? A quel moment décide t-elle d’utiliser telle ou telle type de voix ?
Jan. Helena pourrait mieux répondre à cette question mais je peux tout de même tenter d’y répondre. Je pense que le type de voix utilisé dans le premier album était quelque peu limité car tu peux y entendre beaucoup plus d’opéra. Bien sur, la voix d’opéra puissante d’Helena est sa marque de fabrique, déjà avec TRAIL OF TEARS. Mais je pense qu’elle est capable de faire beaucoup plus que cela avec sa voix. Le CD d’ANGEL fut une bonne expérience et avec ce nouvel album d’IMPERIA nous voulions concilier le meilleur de ces deux « mondes ». Tu as encore les types de voix d’Opéra ou l’excentricité de Nina Hagen mais il y a aussi des passages en voix claire. Quand Helena choisit un type de voix, il colle toujours avec la musique. La musique l’inspire pour l’utilisation de sa voix. Elle s’occupe de tout, des chœurs aussi. Par ailleurs, elle fait tout par elle-même sans l’aide de personne et elle très talentueuse pour faire les arrangements du chant.

MI. Qu’attendez-vous de cette nouvelle sortie et de la tournée ? Aimeriez-vous jouer aux Etats-Unis, par exemple, comme beaucoup d’autres "groupes à chanteuse" ?
Jan. Avant tout, j’ai déjà notifié que de travailler avec un Label international nous ouvrait beaucoup de portes. Le problème avec notre premier album était la distribution internationale et c’est la raison pour laquelle nous n’avions joué qu’au Benelux. Maintenant, nous allons jouer dans de grands festivals comme le Tuska Open Air à Helsinki et au Battle of Metal en Allemagne et bien sur au Metal Female Voices Fest en Belgique. Il y a déjà eu des pour parler avec les Etats-Unis et le Mexique. Tout cela pourrait être vraiment intéressant pour nous. Il y a plein de lieux à visiter et de pays à explorer. J’aimerais beaucoup jouer en Asie un jour par exemple. J’espère vraiment que l’on aura cette chance un jour...

MI. Pouvons-nous attendre un Angel part. 2 ?
Jan. Oui, bien sur. Helena a déjà plein d’idées et j’ai plein de choses à lui faire faire. Nous allons voir quand et comment. Il sera peut-être plus Pop/Rock cette fois, je ne sais pas encore. Nous ne sommes pas pressés avec ça car on se concentre avant tout sur IMPERIA.

MI. Merci d’avoir répondu à ces questions. Quelques mots pour les Français ?
Jan. Merci de me permettre de dire quelques mots. Ca serait vraiment cool de venir en France pour vous présenter notre nouvel album mais vous savez désormais où nous. Plein de bonnes choses et merci !


Ajouté :  Lundi 25 Juillet 2005
Intervieweur :  Eowyn
Lien en relation:  Angel Website
Hits: 29611
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 24/11/2017 à 17:46:53 en : 0,121 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar